NOUVELLES

Un prédicateur américain s'excuse de s'être trompé sur la date de l'Apocalypse

09/03/2012 07:08 EST | Actualisé 09/05/2012 05:12 EDT

SAN FRANCISCO - Un prédicateur américain qui a dépensé des millions de dollars, l'an dernier, pour diffuser son message de destruction mondiale imminente, a, pour la première fois, admis que la prophétie apocalyptique était erronée.

Dans une lettre publiée jeudi sur le site Internet de sa paroisse indépendante, le nonagénaire Harold Camping a expliqué à sa congrégation qu'il ne possédait pas de preuves selon lesquelles la fin du monde se produirait bientôt, et qu'il n'était pas intéressé à envisager d'autres dates.

«Nous réalisons que plusieurs personnes espèrent connaître la date de retour du Christ, écrit M. Camping. Nous admettons humblement que nous nous sommes trompés sur ce moment exact.»

La station Family Radio International du prédicateur poursuit ses émissions en provenance du siège social de l'organisme sans but lucratif, situé dans un bâtiment à proximité de l'aéroport d'Oakland. Au cours des dernières années, l'organisation a dépensé des millions de dollars, dont des dons versés par des particuliers, pour afficher le message du Jugement dernier sur des milliers de panneaux publicitaires.

Après qu'un cataclysme global ne se soit pas produit le 21 mai comme il l'avait tout d'abord prédit, M. Camping a révisé sa prophétie, disant s'être trompé de cinq mois.

Les adeptes ont été effarés en mai lorsque le Ravissement ne s'est pas produit, particulièrement ceux qui avaient quitté leurs emplois ou donné une partie de leurs fonds de retraite ou fonds d'études pour défrayer les coûts des plus de 5000 panneaux-réclame et 20 véhicules récréatifs tapissés du message du Jugement dernier.

M. Camping a plus tard été hospitalisé après un léger incident cardiaque, mais a continué à répandre le message selon lequel des catastrophes naturelles allaient détruire le globe sur son site Internet et lors de son émission radiophonique hebdomadaire «Open Forum».

Jeudi, le prédicateur a annoncé à ses paroissiens qu'il avait cessé de chercher de nouvelles dates, et se concentrerait désormais à approfondir sa foi en relisant les Écritures.

«Dieu nous a rendus humbles lors des événements du 21 mai, a-t-il écrit. Nous devons également admettre ouvertement que nous n'avons aucune nouvelle preuve pointant vers une nouvelle date pour la fin du monde. Bien que plusieurs dates circulent actuellement, Family Radio n'est pas intéressée à envisager une nouvelle date.»

PLUS:pc