Huffpost Canada Quebec qc

Philippe Marquis signe sa première victoire sur le circuit de la Coupe du monde

Publication: Mis à jour:
PHILIPPE MARQUIS BOSSES
Le bosseur Philippe Marquis a signé sa première victoire sur le circuit de la Coupe du monde. (Photo Archives) | Getty Images

ÄRE, Suède - Le bosseur Philippe Marquis a signé sa première victoire sur le circuit de la Coupe du monde, vendredi, quand il a remporté l'épreuve des bosses d'Äre, en Suède.

En super finale, le skieur de Québec a obtenu 24,79 points pour devancer son coéquipier Mikaël Kingsbury (24,48) et le Japonais Sho Endo (24,23). L'autre super finaliste, l'Américain Patrick Deneen, a fini quatrième avec 23,86 points.

Sans surprise, Marquis était fou de joie.

«Je ne pourrais être plus satisfait de ce résultat», a-t-il avoué.

Cette médaille d'or vient compléter le trio de médailles remportées par Marquis cette saison, lui qui a mis la main sur une médaille d'argent et une autre de bronze. Ces deux premiers sauts sur le podium lui ont prouvé qu'il avait le talent pour chauffer les meilleurs en Coupe du monde.

«Ces deux podiums ont été des soulagements, a-t-il dit. C'était encore une question qui me trottait dans la tête. Vous vous demandez toujours si vous avez ce qu'il faut pour grimper sur le podium afin de pouvoir dire: 'Je suis Philippe Marquis et je vous chauffe. Surveillez-vous!'.

«Cette première victoire, c'est un boni. Ça me montre que je peux aussi gagner.»

Kingsbury a amorcé cette compétition en ayant déjà raflé le globe de cristal de la discipline, mais il a indiqué que ça n'enlevait rien à sa motivation.

«Je tente juste de rafler le plus de podiums, le plus de victoires que je peux. J'apprécie également que la saison achève, puisque c'est difficile pour le corps. Ça a été une longue saison avec plusieurs voyages.»

Il a également souligné la victoire de son coéquipier.

«C'est super de partager le podium avec lui, a-t-il noté. Il a bien skié et m'a eu sur la dernière descente. Mais (samedi) sera un nouveau jour.»

Les duels seront disputés samedi. Marquis comprend que Kingsbury le pourchassera.

«Oui, il me l'a déjà dit, a dit Marquis en riant. C'est correct. Mikaël est un gagnant et c'est évident qu'il va ouvrir la machine (samedi). C'est à moi d'être prêt à relever le défi. Je vais l'attendre!»

Troisième des qualifications, Marc-Antoine Gagnon (23,03) s’est classé 11e. Pierre-Olivier Gagné, qui a atteint pour la première fois de sa carrière la finale, a terminé 13e avec 22,66 points. Le Britanno-Colombien Eddie Hicks a de son côté obtenu 24,19 points, bon pour le huitième rang.

Chloé Dufour-Lapointe deuxième

Chez les femmes, Chloé Dufour-Lapointe, seule représentante canadienne en super finale, a mis la main sur l'argent. Ses 23,53 points lui ont permis de se faufiler entre l’Américaine Hannah Kearney (25,04) et la Japonaise Arisa Murato (23,37).

«Je suis très heureuse», a indiqué Chloé. J'ai bien skié. Ce que je voulais ici, c'est d'avoir du plaisir à chaque descente, tout en me concentrant sur ce que j'avais à faire. Je suis plutôt contente du résultat.»

Maxime Dufour-Lapointe (22,58) et Audrey Robichaud (21,81) ont respectivement terminé aux 10e et 13e échelons. Alexandra Dufresne, Justine Dufour-Lapointe et Chelsea Henitiuk n’ont pas accédé à la finale. Elles ont terminé en 19e, 21e et 22e places

Sur le web

Marquis bosse bien et gagne

Bosses: Kearney reprend la main

Deneen devance Kingsbury et Marquis

Bosses: doublé québécois à Beida Lake

Mikaël Kingsbury déjà à l'aise à Sotchi

Robichaud détrône Kearney