NOUVELLES

Optimisme à Matane après une rencontre sur la relance de l'usine RockTenn

09/03/2012 01:26 EST | Actualisé 09/05/2012 05:12 EDT

MATANE, Qc - Les 110 travailleurs de l'usine RockTenn qui ont subitement perdu leur emploi le 29 février dernier pourraient retrouver du travail plus rapidement que prévu.

Une réunion entre plusieurs intervenants, à Matane, jeudi, a redonné espoir au Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP).

Le ministre responsable du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine, Yves Bolduc, a annoncé que son gouvernement financera une étude afin de trouver des débouchés pour l'usine. À son avis, la cartonnerie dispose d'une main-d'oeuvre de qualité et d'installations très modernes, ce qui stimule son potentiel.

Selon Renaud Gagné, président du SCEP, l'entreprise s'est dite ouverte à ce que l'usine soit reconvertie, ce qui permettrait aux travailleurs mis à pied de retrouver un emploi. Il espère d'ailleurs avoir quelque chose à présenter ou du moins «sur la table», dans un horizon de six mois.

Le ministre Bolduc affirme qu'il n'est pas question de démanteler l'usine et il confirme que la chaudière à biomasse demeurera en place.

Le syndicat a exigé de l'entreprise de garder en place les équipements, ce qui assure déjà des installations pour un éventuel projet.

M. Gagné indique que la prochaine étape sera d'aller en appel d'offres pour trouver un promoteur pour relancer l'usine.

PLUS:pc