Montérégie: des rivières sortent de leur lit, mais le pire est évité

Publication: Mis à jour:
MONTEREGIE
De mauvais souvenirs... (Photo PC) | PC

MONTRÉAL - Des rivières en Montérégie sont sorties de leur lit dans la nuit de jeudi à vendredi, mais le retour des températures froides en matinée, vendredi, a permis d'éviter de grands débordements.

Christine Savard, directrice de la sécurité civile pour la Montérégie et l'Estrie, indique qu'un embâcle s'est produit jeudi soir à Huntingdon sur la rivière Châteauguay.

À Carignan, la rivière L'Acadie est sortie de son lit, alors qu'à Brigham, le débordement de la rivière Yamaska a incité deux personnes à quitter leur résidence de manière préventive.

Les risques d'inondation se sont dissipés dans ces secteurs avec la chute du mercure en matinée vendredi, toujours selon Mme Savard.

La situation demeure encore critique à Lac-Brome où un embâcle s'est formé sur la rivière Yamaska. Une résidence pour personnes âgées serait notamment menacée par la crue des eaux.

Selon Pierre Corbin, directeur des opérations terrain chez Hydro-Météo, le niveau d'eau devrait continuer à descendre au cours des prochaines heures en raison des températures plus froides. Le mercure devrait toutefois repasser au-dessus du point de congélation dimanche, ce qui laisse présager de nouveaux débordements.

M. Corbin indique toutefois qu'une bonne couche de neige a déjà fondu sur les rivières. La prochaine crue des eaux devrait donc être plus progressive, soutient-il.

Les faibles précipitations de neige reçues au cours de l'hiver pourraient ainsi donner un répit aux riverains. La grande inconnue demeure toutefois le niveau des précipitations de pluie à venir.