NOUVELLES

Le lanceur de poids Dylan Armstrong rate la finale des Mondiaux en salle

09/03/2012 11:41 EST | Actualisé 09/05/2012 05:12 EDT

ISTANBUL - Ç'a été une dure journée pour le lanceur de poids Dylan Armstrong, vendredi, aux Championnats du monde d'athlétisme en salle.

Incommodé par une blessure au bras, l'athlète natif de Kamloops, en Colombie-Britannique, a raté la finale même s'il figurait parmi les favoris.

Armstrong a réussi un lancer de 19,84 mètres, soit à court de 20 centimètres de la huitième position — la dernière donnant accès au tour des médailles.

Armstrong a commis des fautes à ses deuxième et troisième tentatives et il a dû se contenter de la neuvième place.

Le colosse âgé de 31 ans, classé premier au monde l'an dernier et un des espoirs de médaille du Canada aux Jeux de Londres, s'est montré rassurant, en disant qu'il ne s'agit pas d'une blessure sérieuse.

LeBlanc progresse

Les Canadiens Justyn Warner et Michael LeBlanc, au 60 mètres, et Nikkita Holder, au 60 mètres haies, ont atteint les demi-finales de samedi.

Warner et LeBlanc ont terminé au deuxième rang de leur vague respective.

LeBlanc, de Riverview, au Nouveau-Brunswick, a réalisé un chrono de 6,74 secondes.

«Nous avions élaboré un plan cette saison basé sur cette compétition, et je vais tout donner, a commenté LeBlanc, et je vais tout donner. La course d'aujourd'hui m'a permis de constater où je me situe.»

Warner, natif de Markham, en Ontario, a obtenu un chrono de 6,75 secondes.

«Je me suis amené ici avec comme objectif de prendre part à la finale, et ma course d'aujourd'hui a été le premier pas vers son atteinte», a dit Warner.

Holder, une Torontoise âgée de 24 ans, a pris le troisième rang de sa vague et elle a obtenu le cinquième meilleur temps en 8,15 secondes.

L'Australienne Sally Pearson a été à la hauteur des attentes, en améliorant le record continental à 7,85 secondes.

PLUS:pc