NOUVELLES

Le déficit commercial des États-Unis grimpe à un sommet jamais vu en trois ans

09/03/2012 10:20 EST | Actualisé 09/05/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Le déficit commercial des États-Unis a été le plus marqué en plus de trois ans en janvier, alors que les importations ont atteint un sommet record, reflétant la forte demande pour les véhicules, les ordinateurs et les produits alimentaires venant de l'étranger.

Les exportations américaines vers l'Europe ont chuté, soulevant encore des craintes sur l'impact de la crise de la dette dans la région sur la croissance économique aux États-Unis.

Le département américain du Commerce a indiqué vendredi que le déficit commercial en janvier s'était élargi à 52,6 milliards $, le plus élevé depuis octobre 2008.

Les importations ont crû de 2,1 pour cent, à un sommet record de 233,4 milliards $. Les exportations ont connu une hausse plus mince de 1,4 pour cent, à 180,8 milliards $. Les exportations vers l'Europe ont plongé de 7,5 pour cent.

Les économistes s'attendent à une hausse du déficit cette année comparativement aux 560 milliards $ enregistrés l'année dernière, reflétant en partie les problèmes économiques en Europe, un marché qui représente environ 20 pour cent des exportations des États-Unis.

La croissance économique s'affaiblit lorsqu'il y a déclin des exportations, étant donné que les usines ont tendance à produire moins de biens. Et les compagnies américaines engrangent moins de revenus.

L'économie américaine avait connu une expansion de 3 pour cent au cours des trois derniers mois de 2011. Pour l'année entière, la croissance avait été de 1,7 pour cent, soit à peu près la moitié de ce qui avait été enregistré en 2010.

PLUS:pc