NOUVELLES

L'ancienne fabrique Dominion Corset, à Québec, est classée monument historique

09/03/2012 07:37 EST | Actualisé 09/05/2012 05:12 EDT

QUÉBEC - La Fabrique, un bâtiment de la ville de Québec où des corsets ont été produits pendant près d'un siècle, a été ajoutée à la liste officielle des bâtiments historiques du pays.

Le bâtiment de brique rouge de quatre étages, situés dans le quartier Saint-Roch, dans le centre-ville, a abrité la compagnie Dominion Corset de 1897 à 1988. L'entreprise était l'un des principaux employeurs de la ville et l'un des plus importants manufacturiers de corsets et de sous-vêtements.

Ses produits étaient vendus aussi loin qu'en Afrique du Sud, en Angleterre, en France, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Selon Parcs Canada, le bâtiment est un hommage aux milliers de femmes qui y ont travaillé et, par extension, à toutes les femmes formant une main-d'oeuvre essentielle à l'industrie canadienne du vêtement du 20e siècle. Au dire de l'agence fédérale, chargée de gérer les sites historiques nationaux, la Dominion Corset, fondée par l'homme d'affaires Georges-Élie Amyot, a été un pionnier canadien en matière de sous-vêtements féminins. Parcs Canada estime également que le bâtiment rénové est «un rappel puissant de l'ère industrielle de Saint-Roch».

L'édifice, situé au coin de Dorchester et Charest, a été acheté par l'Université Laval en 1993 et abrite désormais l'École des arts visuels de l'université. À l'endroit où l'on fabriquait autrefois des soutiens-gorges, des étudiants utilisent désormais des ordinateurs pour explorer les possibilités du son numérique et de la vidéo.

PLUS:pc