NOUVELLES

De nouvelles directives de sécurité pour les centrales nucléaires américaines

09/03/2012 07:09 EST | Actualisé 09/05/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - L'agence américaine de sûreté nucléaire a ordonné des changements majeurs dans les centrales nucléaires américaines vendredi, deux jours avant le premier anniversaire de la crise nucléaire au Japon.

L'agence a demandé aux centrales nucléaires d'installer ou d'améliorer leurs systèmes de ventilation pour éviter des dommages au coeur des réacteurs, et d'installer des équipements sophistiqués pour surveiller le niveau d'eau dans les cuves de combustible nucléaire usé.

Les centrales doivent aussi améliorer la protection de l'équipement de sécurité installé après les attentats du 11 septembre 2001 et s'assurer de pouvoir gérer d'éventuels dommages dans plusieurs réacteurs en même temps.

Ce sont les premières directives émises par l'agence américaine de sûreté nucléaire (Nuclear Regulatory Commission) depuis le séisme et le tsunami du 11 mars 2011 au Japon, qui ont causé de lourds dommages à la centrale nucléaire de Fukushima. Le tsunami a fait fondre le coeur de trois réacteurs, provoquant la pire crise nucléaire depuis l'accident de Tchernobyl, en 1986.

Le président de l'agence américaine de sûreté nucléaire, Gregory Jaczko, a qualifié les nouvelles directives de «pas en avant significatif dans nos efforts post-Fukushima».

«Bien entendu, il y a encore beaucoup de travail qui nous attend», a dit M. Jaczko dans un communiqué.

Les centrales nucléaires américaines ont jusqu'à la fin de 2016 pour se conformer aux directives émises vendredi.

Les États-Unis comptent 104 réacteurs nucléaires répartis dans 65 centrales.

PLUS:pc