NOUVELLES

Nucléaire: l'ayatollah Khamenei salue la voie diplomatique promue par Obama

08/03/2012 06:56 EST | Actualisé 08/05/2012 05:12 EDT

TÉHÉRAN, Iran - Le dirigeant suprême iranien a accueilli favorablement, jeudi, les déclarations du président américain Barack Obama, qui a plaidé cette semaine pour la diplomatie plutôt que la guerre pour convaincre l'Iran d'abandonner son programme nucléaire.

Selon un reportage de la télévision officielle iranienne, l'ayatollah Ali Khamenei a salué la déclaration du président Obama, affirmant qu'il s'agissait d'une «ouverture» dans la résolution du conflit.

L'ayatollah Khamenei, qui représente l'autorité suprême pour toutes les affaires d'État en Iran, a déclaré devant un groupe de leaders religieux: «Cette expression (la diplomatie) est un bon mot. C'est une remarque éclairée qui indique une distance face à l'illusion.»

Il s'agit d'un rare signe positif dans les relations hostiles entre les États-Unis et l'Iran, et l'un des rares cas où un haut dirigeant iranien félicite un dirigeant américain.

Washington et Téhéran n'ont pas de relations diplomatiques depuis la prise d'otages à l'ambassade des États-Unis en Iran, en 1979.

Les États-Unis et Israël craignent que le programme nucléaire iranien soit destiné à la fabrication d'armes nucléaires, mais l'Iran affirme que ses activités nucléaires ont des objectifs pacifiques, notamment la production d'énergie. Mais les États-Unis et Israël ne s'entendent pas sur la façon d'aborder le problème.

Israël pense qu'une action militaire devrait être envisagée pour freiner les ambitions nucléaires de l'Iran. Mais cette semaine, lors de la visite du premier ministre israélien à Washington, Barack Obama a dit préférer la voie diplomatique.

Mardi, le président américain a affirmé que la diplomatie pouvait encore résoudre la crise et a reproché à ses adversaires républicains de favoriser l'option militaire alors que les États-Unis paient déjà un coût élevé pour leurs missions actuelles.

Mais l'ayatollah Khamenei a aussi critiqué Barack Obama jeudi. Il a prédit que les sanctions économiques promues par les États-Unis et d'autres pays pour contraindre l'Iran à abandonner son programme nucléaire échoueraient.

Selon l'ayatollah Khamenei, avoir recours aux sanctions est un signe de mauvaise compréhension et une approche irréaliste des États-Unis face à la nation iranienne.

Il a prévenu que cette mauvaise compréhension ferait du tort aux dirigeants américains. «Cela mènera leurs calculs à l'échec», a-t-il dit.

PLUS:pc