NOUVELLES

La sortie du film sur Sarah Palin coïncide avec son annonce d'un possible retour

08/03/2012 09:29 EST | Actualisé 08/05/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - La diffusion du très attendu film de HBO «Game Change», ce week-end, coïncide avec un audacieux retour sur la scène politique américaine de l'ancienne candidate à la vice-présidence Sarah Palin.

La colistière de John McCain à la course présidentielle de 2008 a suggéré, lors du «Super mardi», qu'elle replongerait dans l'arène républicaine si nécessaire.

Mme Palin se plaint abondamment depuis plusieurs semaines de «Game Change», dont la diffusion est prévue pour samedi. Le titre du film a par ailleurs été inspiré par un ouvrage du même nom, racontant les mémoires politiques de la campagne présidentielle de 2008.

En guise de répliques, le comité d'action politique de Mme Palin a récemment publié une vidéo de deux minutes, une sorte de bande-annonce pastiche, «Game Change We Can Believe In».

La vidéo regroupe des réflexions élogieuses sur Mme Palin, des réflexions faites par les mêmes stratèges républicains qui ont plus tard déclaré regretter profondément d'avoir poussé la candidature de la jeune et dynamique gouverneure de l'Alaska pour se joindre à John McCain dans sa lutte contre Barack Obama.

Deux de ces adjoints politiques, Steve Schmidt et Nicolle Wallace, ont indiqué que le film était un portrait se rapprochant bizarrement de l'implosion de Mme Palin, qui a succédé aux premiers jours grisants de la campagne, à la fin de l'été 2008.

M. Schmidt a récemment décrit le film de «surréel» et d'expérience «transcendante». Du côté de Mme Wallace, qui a confié ne pas avoir été capable de voter pour M. McCain après avoir travaillé avec Mme Palin, elle a affirmé que le film représentait de façon précise les événements des tentatives vaines du sénateur de l'Arizona pour remporter la course.

M. McCain, interprété par Ed Harris dans le film de HBO, s'est porté à la défense de son ancienne coéquipière, de même que son épouse Cindy, lors d'une entrevue sur les ondes de la chaîne CNN mercredi soir.

PLUS:pc