NOUVELLES

Norvège: Anders Behring Breivik est accusé de meurtre et de terrorisme

07/03/2012 10:06 EST | Actualisé 07/05/2012 05:12 EDT

OSLO - Anders Behring Breivik a été accusé mercredi de terrorisme et de meurtre en lien avec la mort de 77 personnes lors d'attaques à l'explosif et à l'arme à feu, mais les procureurs ont reconnu que le suspect risque d'échapper à la prison pour ce qui constitue le pire massacre perpétré en Norvège en temps de paix.

Les procureurs ont dit estimer que le militant d'extrême-droite de 33 ans souffre de troubles psychotiques. Ils demanderont donc à ce qu'il soit confiné à un hôpital psychiatrique contre son gré plutôt qu'envoyé en prison, à moins que de nouvelles informations concernant sa santé mentale ne soient dévoilées lors du procès qui doit s'ouvrir en avril.

Breivik a reconnu avoir commis les attentats du 22 juillet dernier mais nie toute culpabilité criminelle, percevant ses victimes comme des «traitres» qui adhéraient à des politiques d'immigration qui découlaient, selon lui, de la colonisation islamique de la Norvège.

L'acte d'accusation mentionne les huit personnes tuées lors d'une attaque à la bombe au centre-ville d'Oslo et les 69 qui ont été tuées lors d'une fusillade sur l'île d'Utoya, près de la capitale. Les attaques ont aussi fait 33 blessés.

Les accusations de terrorisme pourraient valoir une peine de 21 ans de prison à Breivik, mais les procureurs estiment qu'ils ont affaire à un aliéné mental d'un point de vue légal et que le suspect échappera donc à la prison.

Breivik est actuellement soumis à une deuxième évaluation psychiatrique.

PLUS:pc