NOUVELLES

Les attentes sont moins élevées envers les prochains résultats de RIM

07/03/2012 11:35 EST | Actualisé 07/05/2012 05:12 EDT

TORONTO - Les profits de Research In Motion devraient être moins importants qu'attendu au cours des prochains trimestres, alors que le fabricant des téléphones intelligents BlackBerry se positionnera en vue du lancement de ses nouveaux appareils vers la fin de l'année, selon un analyste de BMO Nesbitt Burns.

La division des marchés des capitaux de la Banque de Montréal a réduit mercredi ses prévisions de résultats financiers pour RIM, rejoignant une liste croissante d'analystes qui entrevoient d'autres problèmes pour la société ontarienne.

Selon Tim Long, de BMO, RIM ne devrait pas dévoiler la prochaine génération des appareils BlackBerry avant le trimestre de novembre, et l'incertitude qui demeure quant à la date exacte du lancement pourrait empêcher les clients d'acheter des produits de l'entreprise d'ici là.

Dans une note à ses clients, l'analyste prévoit de faibles ventes pour les trimestres de mai et août.

Le fabricant de téléphones cellulaires et de tablettes électroniques est surveillé de près depuis quelques mois. Un nombre croissant d'analystes s'interroge sur la perte de ses parts de marché au profit de concurrents comme le iPhone d'Apple et les téléphones intelligents utilisant le système d'exploitation Android de Google.

Ces dernières semaines, des grandes organisations ont annoncé qu'elles permettraient à leurs employés d'utiliser des téléphones autres que le BlackBerry. Parmi elles se trouvaient notamment le géant de l'énergie Halliburton et le l'agence gouvernementale américaine responsable de l'alcool, du tabac, des armes à feu et des explosifs.

L'action de Research In Motion (TSX:RIM) a retraité mercredi de 26 cents à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 12,89 $.

PLUS:pc