NOUVELLES

Le fondeur canadien Valjas termine troisième à la Coupe du monde de Drammen

07/03/2012 01:41 EST | Actualisé 07/05/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Len Valjas est monté sur le podium pour la première fois en compétition de la Coupe du monde de ski de fond, mercredi, remportant la médaille d'argent de l'épreuve de sprint style classique de 1,2 kilomètre.

«Je ne le réalise pas encore, mais c'est un sapré bon sentiment, a commenté le fondeur canadien. Je pense que je suis un peu sous le choc.»

Après avoir franchi les étapes quart de finale et demi-finale lors de confrontations directes, Valjas a profité de skis très rapides au cours de la finale regroupant six compétiteurs.

Le Torontois âgé de 23 ans s'est vite élancé à l'avant et il a défilé à vive allure sous les cris de milliers d'amateurs de ski de fond.

«Je n'aurais jamais pensé gagner une médaille aussi tôt dans ma carrière, et de la remporter en Norvège est très particulier.

«Ce pays a été très bon pour moi au cours des dernières années. Je voulais simplement aller à l'avant et avaler les côtes.

«J'avais de super skis et j'ai pu le faire. Je me suis senti bien pendant toute la journée», a-t-il résumé.

Le géant de six pieds six pouces, qui en est à sa troisième saison sur le circuit de la Coupe du monde, avait obtenu une cinquième place en Finlande, plus tôt cette année.

C'est le Norvégien Eirik Brandsdal qui a enlevé l'épreuve disputée à Drammen, tout juste devant Valjas.

En ralliant le parcours en trois minutes 5,9 secondes, Brandsdal a devancé Valjas de 1,6 seconde à l'arrivée. Paal Golberg, un autre Norvégien, a terminé troisième à 3,2 secondes de son compatriote.

Harvey 16e

Le Québécois Alex Harvey s'est arrêté en quart de finale.

«Lenny a vraiment été impressionnant aujourd'hui, a lancé Harvey, à l'issue de la finale. Il prenait les descentes sur les carres de ses skis ce qui lui donnait beaucoup de vitesse. Il a skié intelligemment et nous sommes tous très contents pour lui.»

Une chute a enlevé tout espoir au fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges d'avancer en demi-finale, lui qui avait inscrit le deuxième meilleur temps des qualifications. Il a conclu l'épreuve au 16e rang.

«Je me sentais vraiment bien. Malheureusement, j'ai chuté en quart de finale. Il neigeait et mon ski a glissé sur une section de neige différente dans la longue descente un peu avant l'arrivée. Il a bloqué ce qui a provoqué ma chute. Ce n'était pas une journée facile pour le fartage, a expliqué Harvey. Je me suis donc retrouvé dernier. Malgré l'écart, j'ai réussi à rattraper deux gars, mais c'était trop peu trop tard. Tout se passe très vite dans un sprint.»

Son coéquipier Devon Kershaw a connu un sort semblable. Un bris de bâton l'a empêché de batailler pour une place en demi-finale. Il a terminé en 23e position.

Chez les dames, Chandra Crawford a pris la cinquième place — sa meilleure performance en carrière au sprint classique. Daria Gaiazova a terminé huitième.

Au classement cumulatif de la Coupe du monde, Harvey pointe au sixième rang. Le Suisse Dario Cologna est toujours en tête suivi du Norvégien Peter Northug. L'Ontarien Kershaw est maintenant troisième.

La Coupe du monde de ski de fond se transporte à Oslo, samedi.

PLUS:pc