NOUVELLES

La valeur des permis de bâtir a reculé de 12,3 pour cent au mois de janvier

07/03/2012 09:04 EST | Actualisé 07/05/2012 05:12 EDT

OTTAWA - La valeur des permis de bâtir a diminué de 12,3 pour cent et s'est fixée à 6 milliards $ en janvier, à la suite d'une hausse de 10,5 pour cent enregistrée en décembre, a indiqué mercredi Statistique Canada.

Cette diminution est le résultat de baisses à la fois dans le secteur résidentiel et dans le secteur non résidentiel, selon l'agence fédérale.

Les entrepreneurs ont pris pour 4,2 milliards $ de permis dans le secteur résidentiel, en baisse de 6,6 pour cent, après avoir enregistré trois hausses mensuelles consécutives. Ce recul est en grande partie attribuable à une baisse des intentions de construction de logements multifamiliaux en Ontario.

Dans le secteur non résidentiel, les municipalités ont délivré pour 1,8 milliard $ de permis, en baisse de 23,1 pour cent, après avoir affiché une hausse de 0,3 pour cent en décembre. Les intentions de construction non résidentielle ont diminué dans six provinces, l'Alberta étant en grande partie à l'origine de cette baisse.

Dans le secteur non résidentiel, les municipalités ont délivré pour 1,8 milliard $ de permis, en baisse de 23,1 pour cent, après avoir affiché une hausse de 0,3 pour cent en décembre. Les intentions de construction non résidentielle ont diminué dans six provinces, l'Alberta étant en grande partie à l'origine de cette baisse.

La valeur des permis de construction de logements multifamiliaux a diminué de 12,4 pour cent pour s'établir à 1,7 milliard $ en janvier, après avoir augmenté de 30,8 pour cent en décembre. Cette baisse mensuelle provient de six provinces, l'Ontario arrivant en tête et l'Alberta se positionnant loin au second rang. L'augmentation la plus prononcée a été observée en Colombie-Britannique et elle est suivie de celle enregistrée au Québec.

Les municipalités ont délivré pour 2,5 milliards $ de permis de construction de logements unifamiliaux en janvier, en baisse de 2,2 pour cent par rapport à décembre, après avoir affiché trois hausses mensuelles consécutives. La baisse des intentions de construction au Québec, en Colombie-Britannique et en Alberta a plus qu'effacé les hausses enregistrées dans les sept autres provinces.

Les intentions de construction ont diminué dans les trois composantes du secteur non résidentiel.

Dans la composante commerciale, la valeur des permis a reculé de 22,5 pour cent pour s'établir à 1,2 milliard $, après avoir crû de 1,8 pour cent en novembre et de 34,6 pour cent en décembre.

Dans la composante institutionnelle, la valeur des permis a diminué de 27,9 pour cent pour se fixer à 309 millions $.

Les intentions de construction industrielle ont reculé pour un troisième mois d'affilée, ayant diminué de 20,1 pour cent pour se fixer à 274 millions $.

PLUS:pc