Prix Genie: des enfants acteurs en lice

Publication: Mis à jour:
SOPHIE NELISSE MARIN GERRIER PRIX GENIE
Sophie Nélisse et Marin Gerrier, deux enfants acteurs en lice. | PC

TORONTO - L'une des deux enfants en lice au gala des prix Genie, jeudi, la jeune actrice de 11 ans Sophie Nélisse assistera à la cérémonie avec un objectif en tête: avoir du plaisir.

La possibilité de repartir du gala une statuette en mains ne fait pas vraiment partie des préoccupations de la jeune actrice de «Monsieur Lazhar», qui explique que comme elle ne peut contrôler le résultat, il ne sert à rien de s'en faire à ce sujet.

Sophie venait d'avoir 10 ans lorsque le tournage du film de Philippe Falardeau a commencé, il y a près de deux ans. ll s'agissait de son premier film.

Jeudi, la jeune fille sera dans la course pour le Genie de la meilleure actrice de soutien au côté de comédiennes d'expérience telles que Hélène Florent de «Café de Flore», Julie LeBreton de «Starbuck» et Charlotte Sullivan d'«Edwin Boyd: Citizen Gangster», ainsi que Roxana Condurache de «The Whistleblower».

Du côté de la catégorie du meilleur acteur de soutien, le jeune Marin Gerrier pourrait aussi repartir avec un trophée. Lui aussi n'avait que 10 ans lorsqu'il a tourné «Café de Flore», en 2010. Comme son personnage, Marin est atteint de trisomie.

Le jeune garçon est opposé à des vétérans dans sa catégorie, soit Viggo Mortensen («A Dangerous Method»), Taylor Kitsch («The Bang Bang Club»), Antoine Bertrand («Starbuck») et Kevin Durand («Edwin Boyd: Citizen Gangster»).

La coanimatrice des Genie, Andrea Martin, qui partagera la scène avec George Stroumboulopoulos, a fait l'éloge du travail des jeunes acteurs, mais a aussi applaudi les réalisateurs qui les ont dirigés.

«Pensez seulement à la délicatesse de la réalisation, au respect, à la délicatesse, la non-exploitation du talent de ces enfants», a déclaré Martin au sujet de Falardeau et Vallée, qui sont tous deux nommés dans la catégorie du meilleur réalisateur. «C'est extraordinaire. Ça en révèle beaucoup sur les réalisateurs.»