NOUVELLES

Des pirates du collectif 'Anonymous' s'en seraient pris au site Web du Vatican

07/03/2012 02:23 EST | Actualisé 07/05/2012 05:12 EDT

CITÉ DU VATICAN, État de la Cité du Vatican - Des membres du collectif de pirates informatiques «Anonymous» ont affirmé, mercredi, avoir attaqué le site Internet du Vatican en réaction à une multitude de sujets, allant de la doctrine catholique aux agressions d'enfants.

Le site, www.vatican.va, a été inaccessible pour l'essentiel de l'après-midi et de la soirée de mercredi.

Le porte-parole du Vatican, le révérend Federico Lombardi, a confirmé l'attaque mais a refusé d'en commenter l'origine possible. Il a dit ne pas savoir combien de temps les techniciens du Vatican mettraient à remettre le site sur pied.

Un communiqué mis en ligne mercredi sur ce qui est présenté comme le site «officiel» d'Anonymous en Italie affirme que le groupe s'en est pris au Vatican pour protester contre l'exécution d'hérétiques, la destruction par le feu de livres pendant l'Inquisition et, plus récemment, les agressions sexuelles d'enfants par des prêtres.

Des communiqués provenant possiblement d'Anonymous sont essentiellement impossibles à authentifier, compte tenu de la structure floue et sans dirigeants du groupe.

En août dernier, le site Internet des Journées mondiales de la jeunesse, un gigantesque festival de jeunes catholiques qui se déroulait en Espagne, avait été attaqué au moment de l'arrivée du pape Benoît XVI.

Le site avait été accessible de manière intermittente lors de la première journée du festival, le 18 août, en raison d'attaques perpétrées par des pirates, selon les organisateurs de l'événement.

PLUS:pc