POLITIQUE

Course au leadership du NPD: Romeo Saganash appuie Thomas Mulcair

07/03/2012 12:30 EST | Actualisé 07/05/2012 05:12 EDT
CP

OTTAWA - L'ancien candidat au leadership néo-démocrate Romeo Saganash donne son appui à Thomas Mulcair, le seul autre député québécois encore dans la course.

Disant avoir effectué une profonde réflexion après s'être retiré de la course le mois dernier, le député d'Abitibi—Baie-James—Nunavik—Eeyou a indiqué mercredi qu'il estime que Thomas Mulcair est «le plus apte à unir tous les Canadiens progressistes».

«Tom a démontré au long de la course qu'il a la capacité de réunir tous et toutes les Canadiens et Canadiennes progressistes sous la bannière du NPD», a signalé M. Saganash dans un communiqué de presse. Il s'est dit convaincu que le député d'Outremont est celui qui dirigera les néo-démocrates «à la victoire en 2015» contre les conservateurs.

Plus de 131 000 membres sont appelés à voter pour l'élection du successeur de Jack Layton. Le résultat sera connu lors du congrès qui se tiendra à Toronto le 24 mars.

Outre M. Mulcair, les candidats toujours en lice sont l'ex-président du parti Brian Topp; les députés Peggy Nash, Paul Dewar, Niki Ashton et Nathan Cullen; ainsi que l'homme d'affaires Martin Singh.

Avant qu'il décide de se porter candidat à l'automne, des rumeurs avaient circulé à l'effet que M. Saganash envisageait plutôt de donner son appui à Brian Topp.

Le 10 février, il a annoncé à Val-d'Or le retrait de sa candidature, évoquant notamment des raisons familiales.

Il avait notamment obtenu l'appui de plusieurs leaders autochtones, de même que celui de la députée du comté voisin, Christine Moore, d'Abitibi—Témiscamingue. En début de semaine, elle a déclaré qu'elle se tournait désormais vers Paul Dewar, comme l'ont d'ailleurs fait certains membres de l'ancienne équipe de campagne de M. Saganash.

M. Saganash devient le 43e député de la Chambre des communes à endosser la candidature de M. Mulcair, qui est désormais perçu comme le meneur.

Dans son communiqué, M. Saganash a remercié ceux qui l'avaient appuyé alors qu'il était toujours sur la ligne de départ, pour l'une des expériences les plus «exceptionnelles» de sa vie. «Ensemble, je crois que nous avons dynamisé une nouvelle génération de Canadiens et nous leur avons démontré que leur participation est essentielle», a-t-il dit.

La décision de M. Saganash semble avoir pris de court l'équipe de M. Mulcair, qui n'a pas réagi immédiatement à l'annonce de ce nouvel appui.

«Nous sommes extrêmement honorés de recevoir l'appui de Romeo Saganash», a noté M. Mulcair par courriel un peu plus tard.

«Sa candidature a grandement contribué à la formation de la vague orange au Québec. J'ai hâte d'affronter Stephen Harper avec Romeo à mes côtés à la Chambre des communes», a-t-il ajouté.