VIDEO

L'ADN des gorilles ressemble de près à celui des humains, selon une étude

07/03/2012 03:47 EST | Actualisé 07/05/2012 05:12 EDT
ap

LOS ANGELES, États-Unis - L'ADN des gorilles ressemble davantage à celui des humains que ne le croyaient les scientifiques jusqu'à présent, révèle une nouvelle étude rendue publique mercredi.

L'étude ajoute que si l'ADN humain ressemble majoritairement à celui des chimpanzés, une autre portion est beaucoup plus similaire au code génétique des gorilles.

La comparaison a été possible grâce au premier séquençage complet du génome d'un gorille. Les scientifiques peuvent dorénavant comparer le code génétique des grands singes — l'humain, le chimpanzé, le gorille et l'orang-outang — à la recherche d'indices expliquant l'évolution humaine et l'apparition de traits comme les fonctions cérébrales supérieures et la position debout.

Les humains et les chimpanzés ont évolué séparément après s'être séparés d'un ancêtre commun il y a environ six millions d'années.

Comme on s'y attendait, la majeure partie du génome humain ressemble plus étroitement à celui du chimpanzé qu'à celui du gorille. Mais pour environ 15 pour cent du code génétique, ce sont les humains et les gorilles qui se ressemblent le plus. Et pour un autre 15 pour cent, les chimpanzés sont plus près des gorilles qu'ils ne le sont des humains.

Ces deux situations entrent en conflit avec la progression logique de l'évolution, qui voudrait que les humains et les chimpanzés soient toujours les plus similaires, ont reconnu les chercheurs.

L'analyse a aussi permis de déceler des mutations génétiques inoffensives chez le gorille mais associées à la démence et aux troubles cardiaques chez l'humain.