Huffpost Canada Quebec qc

Super mardi: Mitt Romney gagne en Virginie, dans le Vermont et le Massachusetts

Publication: Mis à jour:
Mitt Romney l'emporte en Virginie, dans le Vermont et le Massachusetts (Getty)
Mitt Romney l'emporte en Virginie, dans le Vermont et le Massachusetts (Getty)

BOSTON, 7 mars 2012 (AFP) - Le modéré Mitt Romney a empoché ses premières victoire dans trois des dix Etats en jeu à l'occasion du "Super mardi", point d'orgue de la course à l'investiture républicaine pour la Maison Blanche.

M. Romney, qui affronte trois autres candidats, a remporté sans surprise l'Etat du Massachusetts, dont il a été gouverneur, ainsi que la Virginie et le Vermont, selon des sondages sortie des urnes diffusés en début de soirée par les chaînes de télévision américaines.

En Virginie, le candidat multimillionnaire était seul en lice avec le candidat isolationniste Ron Paul et l'a emporté avec 60% des voix. Dans le Vermont, il recueillait 39% des voix devant Ron Paul, suivi de l'ultraconservateur Rick Santorum.

M. Romney menait par ailleurs dans l'Ohio, mais les résultats étaient encore trop serrés pour que les médias se hasardent à désigner le vainqueur. Dans cet Etat décisif, les premières estimations le plaçaient au coude à coude avec M. Santorum.

M. Romney reste favori mais il peine toujours à convaincre la base conservatrice du parti. Avec le "Super mardi", il espère marquer des points décisifs dans la course à l'investiture républicaine pour la présidentielle de novembre.

Deux mois après le coup d'envoi des primaires, organisées Etat par Etat, l'électorat conservateur ne parvient toujours pas à s'unir derrière un candidat. Attirés successivement par M. Gingrich, puis par M. Santorum, les républicains sont plus divisés que jamais.

L'affrontement prolongé entre républicains n'est pas pour déplaire aux partisans de M. Obama, qui voient les chances de leur champion augmenter à mesure que les indicateurs économiques s'améliorent. Interrogé mardi lors d'une conférence de presse sur ce qu'il avait à dire à Mitt Romney, M. Obama a répondu tout sourire: "bonne chance pour ce soir", avant de passer à la question suivante.

Message à Obama

Mitt Romney a célébré sa victoire dans le Massachusetts en promettant de "déloger" de la Maison Blanche Barack Obama, un président "à court d'idées" selon lui.

"J'adresse un message aux millions d'Américains qui ne trouvent pas de travail et qui n'arrivent pas à payer leurs factures", a-t-il lancé à Boston, dans le Massachusetts, dont il a été gouverneur.

"Ce n'est pas vous qui avez échoué. C'est le président qui vous a trompés, mais cela va changer", a-t-il dit devant des supporteurs scandant "USA, USA" et "Nous avons besoin de Mitt".

"Ce président est à court d'idées, il est à court d'excuses et en 2012, nous allons le déloger de la Maison Blanche", a-t-il lancé. "Cette campagne, ce n'est pas seulement l'affaire d'un nom sur un bulletin. C'est de sauver l'âme de l'Amérique dont il s'agit".

Sur le web

«Super mardi»: Romney espère marquer des points décisifs

« Super mardi » chez les républicains

"Super mardi": 10 Etats américains choisissent leur candidat républicain

Etats-Unis: à quoi sert le Super Tuesday?

«Super Tuesday» décisif pour les républicains

Présidentielle américaine: Romney, sorti d'un mauvais pas, doit encore convaincre