Super mardi: la tortue Newt Gingrich vainqueur en Géorgie

Gingrich

Première Publication: 6/03/2012 19:14 Mis à jour: 8/03/2012 01:06

ATLANTA, 7 mars 2012 (AFP) - Le conservateur Newt Gingrich a remporté lors du "Super mardi" la primaire républicaine organisée en Géorgie (sud-est), Etat dont il a été le représentant pendant 20 ans à Washington, selon les sondages sortie des urnes des médias américains.

L'ancien président de la Chambre des représentants était opposé dans cet Etat au modéré Mitt Romney, au chrétien conservateur Rick Santorum et à l'isolationniste Ron Paul. Neuf autres Etats organisaient mardi un scrutin pour que les électeurs républicains désignent leur favori pour la présidentielle de novembre.

"Merci la Géorgie! C'est flatteur de l'emporter dans mon Etat de manière si claire pour lancer notre grande course du mois de mars", a réagi Newt Gingrich sur son compte Twitter.

Les lièvres et la tortue

Le conservateur Newt Gingrich s'est présenté comme la "tortue" capable de battre ses adversaires, "les lièvres", après sa victoire dans l'Etat de Géorgie (sud-est des Etats-Unis) lors des primaires républicaines du "Super mardi".

"Il y a beaucoup de lièvres engagés dans la course. Je suis la tortue", a-t-il déclaré à Atlanta, en Géorgie, promettant de faire mentir "élites" et "experts" qui prédisent sa défaite.

En parlant de "lièvres", M. Gingrich faisait référence aux favoris de la course à l'investiture républicaine: le modéré Mitt Romney et l'ultra-conservateur Rick Santorum.

Newt Gingrich leur a promis une bataille acharnée dans les Etats conservateurs du sud du pays. "Nous allons aller dans l'Alabama, le Mississippi, au Kansas (où auront lieu les prochaines primaires républicaines, ndlr), et tout cela rien que cette semaine", a-t-il dit.

Newt Gingrich a aussi affirmé qu'il était le meilleur candidat pour battre Barack Obama lors de la présidentielle de novembre prochain.

"Quand vous regardez ses discours", a-t-il déclaré à propos du président américain, "ils sont si incroyablement incohérents qu'ils constituent un cas d'école de la folie furieuse que représente le gauchisme".


SUIVRE LE Québec

Publié par Geoffrey Dirat  |