Sidney Crosby pourrait revenir au jeu chez les Penguins dès dimanche

Publication: Mis à jour:
SIDNEY CROSBY
Sidney Crosby a reçu le feu vert pour s'entraîner avec contact physique. (Photo AP) | AP

PITTSBURGH, États-Unis - Sidney Crosby a recommencé à s'entraîner avec contact physique, mardi, et le joueur de centre vedette des Penguins de Pittsburgh pourrait revenir au jeu dans un avenir rapproché.

Au terme de sa première séance complète avec ses coéquipiers, Crosby a insisté pour dire qu'aucune date de retour au jeu n'a été encerclée sur le calendrier. Mais il a paru dans une forme splendide sur la glace du Consol Energy Center.

«C'est une bonne étape, a affirmé Crosby. J'espère que je pourrai continuer et revenir très bientôt.»

On peut le comprendre de ne pas trop s'emballer en évoquant son retour parce qu'il a vécu plusieurs périodes d'incertitude au cours des 14 derniers mois — principalement depuis la réapparition des symptômes liés à une commotion cérébrale, le 6 décembre.

Après une première absence de 10 mois, le patineur âgé de 24 ans avait connu un retour fracassant, le 21 novembre. Il y était allé d'une soirée de deux buts et de deux passes dans une victoire contre les Islanders de New York. Il avait amassé huit points dans ses sept matchs suivants.

Dimanche au plus tôt

Au cours de sa première tentative de retour, Crosby avait obtenu le feu vert pour s'entraîner avec contact en octobre. Mais il n'était revenu que six semaines plus tard.

L'attente pourrait être beaucoup moins longue cette fois.

«Je vais m'accorder quelques journées d'entraînement de contact, c'est sûr, a souligné Crosby, qui patinait en solitaire ou en compagnie des autres blessés des Penguins depuis plusieurs semaines. Si vous regardez le calendrier, nous avons deux autres séances cette semaine, je crois. Pas plus tôt que dimanche, je dirais, mais je ne vous avancerai pas de date précise. Ce serait de la pure spéculation de ma part.»

Les Penguins accueillent les Maple Leafs de Toronto, mercredi, et les Panthers de la Floride, vendredi, avant de se mesurer aux Bruins de Boston, dimanche.

Les Bruins sont d'ailleurs la dernière équipe à laquelle il s'est frottée, le 5 décembre.

L'entraîneur Dan Bylsma a corroboré les propos de son joueur vedette, en soulignant qu'il a fait en sorte qu'il se fasse bousculer rondement au cours de la séance d'entraînement à caractère physique.

«C'étaient des exercices de batailles individuelles et de batailles pour l'obtention de la rondelle, a fait remarquer Bylsma. Nous verrons comment il va progresser cette semaine.»

Crosby a eu le sentiment de s'être fait bardasser passablement et il a apprécié, après avoir passé les trois derniers mois à rencontrer des spécialistes de partout aux États-Unis.

Des examens auxquels il s'est soumis en Californie en janvier ont révélé qu'une blessure au cou a pu aggraver les symptômes de commotion qui l'affectent.

Mardi, Crosby a souligné que les traitements reçus pour la blessure au cou avaient grandement contribué à l'amélioration de son état de santé.

«C'est agréable d'être libéré de tout symptôme, mais ce n'est pas satisfaisant tant que vous ne revenez pas au jeu, a-t-il mentionné. Je veux uniquement m'assurer de faire les bons choix afin d'être de retour sous peu.»

En son absence, les Penguins se tirent admirablement d'affaire depuis environ deux mois. Ils ont remporté leurs six derniers matchs grâce aux efforts d'Evgeni Malkin et de ses compagnons de trio Chris Kunitz et James Neal.

Kunitz a souvent évolué en compagnie de Crosby depuis son arrivée à Pittsburgh, mais Crosby a dit ne pas s'attendre à ce que Bylsma démembre un des meilleurs trios de la LNH actuellement, à son retour.

«Le trio possède un heureux mélange de tout ce qu'il faut pour créer des choses à toutes les présences», a-t-il avancé.

Sur le web

Crosby avec l'équipe

Pittsburgh Penguins : la vie sans Crosby

Kristopher Letang encore sur la touche

Protection optimale pour Crosby

Crosby avec ses coéquipiers

La « Malkinmania » frappe Pittsburgh