NOUVELLES

Sarkozy souhaite que Poutine reconsidère "la question syrienne"

06/03/2012 05:14 EST | Actualisé 06/05/2012 05:12 EDT

PARIS - Le président français Nicolas Sarkozy, candidat à un second mandat, a souhaité mardi soir que l'élection de Vladimir Poutine à la tête de la Russie l'amène à reconsidérer "la question syrienne".

"Je pense que ce ne serait pas raisonnable -en tout cas je ne le ferai pas- de lancer l'armée française sans un mandat très clair des Nations unies", a déclaré Nicolas Sarkozy sur France-2.

"Il faut faire lever le veto russe et le veto chinois", a-t-il ajouté. La Chine et la Russie ont décidé d'opposer leur veto aux résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU condamnant la répression en Syrie.

"J'espère que le nouveau mandat de M. Poutine va l'amener à considérer la question syrienne avec une autre idée", a souhaité Nicolas Sarkozy. Vladimir Poutine a remporté dimanche l'élection présidentielle russe.

"Si on pouvait avoir l'accord des Nations unies, je serais favorable à des corridors humanitaires", a précisé une nouvelle fois le président français. AP

sc

PLUS:pc