NOUVELLES

Le président de la FIFA s'excuse auprès du Brésil des commantaires de Valcke

06/03/2012 02:22 EST | Actualisé 06/05/2012 05:12 EDT

SAO PAULO - Le président de la FIFA Sepp Blatter s'est excusé pour les commentaires du secrétaire général Jérôme Valcke au sujet des préparatifs du Brésil en vue de la Coupe du monde 2014, a déclaré le gouvernement du pays.

Blatter a présenté ses excuses dans une lettre adressée au gouvernement lundi, au lendemain des propres excuses de Valcke.

Le gouvernement a officiellement informé la FIFA qu'il ne ferait plus affaire avec Valcke, qui a récemment déclaré: «Vous devez accélérer, vous botter le (derrière) pour accélérer les préparatifs.»

On ignore pour l'instant si le gouvernement a l'intention d'accepter les excuses et changer sa position en ce qui concerne Valcke.

Le gouvernement affirme que le ministre des sports, Aldo Rebelo, répondrait d'abord aux lettres des responsables de la FIFA avant de rendre sa décision publique.

Dans une lettre publiée par le ministre des sports, en portugais, Blatter a exprimé son «profond regret» au sujet de la situation.

«Je suis extrêmement préoccupé par la détérioration des relations entre la FIFA et le gouvernement brésilien, a-t-il mentionné. Mon seul commentaire à ce sujet est de présenter des excuses à tous ceux qui ont été blessés, en particulier le gouvernement brésilien et le président Dilma Rousseff.»

Blatter a déclaré que le Brésil et la FIFA ont «un objectif commun» et doivent «travailler ensemble» pour organiser une «Coupe du monde extraordinaire dans le pays du football, dans le pays des champions.»

Il a ajouté que le Brésil mérite d'accueillir la Coupe du monde que tout le monde attend avec impatience. Mais il a averti que «le temps passe» depuis que le pays a été choisi pour accueillir l'événement phare du football en 2007.

PLUS:pc