«La soirée des Jutra 2012» rend hommage aux magiciens du cinéma

Publication: Mis à jour:
SOIREE JUTRA 2012
Ce dimanche, 19h30, en direct à Radio-Canada, Sylvie Moreau et Yves Pelletier animent la 14e soirée des Jutra. (Photo SRC) | Courtoisie

MONTRÉAL - Il en faut du monde talentueux pour reproduire la vie sur les écrans, grands ou petits. Ce dimanche, 19h30, en direct à Radio-Canada, Sylvie Moreau et Yves Pelletier animent la 14e soirée qui récompense les bons coups des artistes et artisans, ces magiciens de l'illusion qui défilent au générique de chaque production cinématographique.

À «Monsieur Lazhar» (neuf nominations), «Coteau rouge» (huit nominations), «Café de Flore» (sept nominations) s'ajoute une flopée de bons films tout aussi méritants selon le jeu des acteurs, le scénario, la musique, la direction photo, bref, les champs sont multiples où des passionnés peuvent exceller. Aux 19 catégories habituelles se greffe le prix Jutra-hommage qu'on attribue, cette année, à Paule Baillargeon, actrice, scénariste et cinéaste, soulignant 40 ans d'une fructueuse carrière qui se poursuit d'ailleurs. Elle succède à Jean Lapointe, récipiendaire du prix l'an dernier.

Pour se replonger dans la multitude de titres qui ont défilé en salles l'an dernier, Pierre Landry et Émilie Perreault proposent, juste avant le gala, une sélection des moments qui ont marqué l'imaginaire, à «Notre cinéma 2011», 19h30, à ARTV.

Le bonheur se terre en Saskatchewan

Le documentaire «La vallée des utopies», nous fait découvrir une communauté huttérite, des protestants rigoristes, dont le style de vie, semblable à celui des Amish, se déroule dans sa plus simple expression. On accède à cet instant de complet et fascinant dépaysement, le mercredi 14 mars, 21h, à TV5.

À Leask, en Saskatchewan, plusieurs familles partagent une vie où l'argent est aboli. Ils ne reçoivent pas de salaire, le produit de la ferme appartient à la communauté strictement gérée. Dans ce lieu de vie, pas de télévision, pas de radio, et Facebook n'a pas la cote de popularité. Les femmes, vêtues et coiffées selon un modèle unique, ont des tâches à accomplir, chaque jour, et tout se fait en chantant. Dans les cuisines ou à la ferme, tout étincelle de propreté. Les enfants y évoluent comme des poissons dans l'eau. Les rôles de chacun, sont très bien définis et les règles, bien que rigoureuses et immuables, semblent satisfaire tout le monde.

Force est de constater que ces gens semblent parfaitement heureux, détendus, paisibles et libres car, à 18 ans, ils peuvent choisir de quitter le cocon et partir à la découverte du monde, ou rester et servir Dieu dans leur communauté car, là se situe leur raison d'être. Curieusement, de regarder vivre ces gens durant une heure, nous amène hors du temps et procure un effet apaisant.

Vasectomie: la redoutable...

Que de questions, d'inquiétudes, et de réflexion suscite la vasectomie. Pour faire la lumière sur «La P'tite opération», Canal Vie est allée au fond des choses, le lundi 12 mars, 23h (en rediffusion le dimanche 18 mars, 20h). On suit quelques couples à cette étape de leur vie. Chaque année, on compte 12 000 Québécois qui subissent l'épreuve du bistouri. À chacun son tour: la décision se prend souvent après la contraception et les grossesses de la conjointe et bien que l'opération soit réversible, le rebranchement réussit une fois sur deux.

Il semblerait que l'on ment six fois par jour. Par habitude, pour sauver la face, par altruisme. Il nous serait pénible, apparemment, de vivre dans la vérité. À «Spécimen», Cathal Morrow a pris ce risque de la vérité en tout temps. Puis est venue la question qui tue: «Chéri, ai-je pris du poids selon toi?» Ouch! Le mensonge est tellement nécessaire à la survie que certains animaux mentent, comme les grands singes, les corbeaux, souvent pour déjouer l'adversaire qui convoite le même repas. «La vérité sur les menteurs», le mardi 13 mars, 22h, à TV5.

On peut se croire un peu «voyeur» avec une série comme «Histoires choc» qui explore le monde reclus des personnes atteintes de maladies rares. Mais n'est-ce pas la seule façon, à notre disposition, de prendre conscience de leurs difficultés, sans doute supérieures aux nôtres, et nous «humaniser» davantage en cette ère où l'image de la perfection hante notre environnement. Au Canal D, le jeudi 15 mars, 21h, par exemple, on rencontre Sain, au Pakistan, dont la tête ne cesse de grandir, ainsi que Noah et Luddu dont le corps se développe de façon anarchique. Le secours de la médecine, selon les cas, varie, et il est frappant de voir le pouvoir de résilience de ces grands éprouvés.

À RADIO-CANADA: pour la dernière de «Les Parent», Natalie (Anne Dorval) commence à planifier l'organisation familiale pour l'été qui approche. Mais maintenant que Zak (Louis-Philippe Beauchamp) est trop vieux pour le camp de jour, qu'en fera-t-on? Le lundi 12 mars, 19h30. À noter que la série reviendra à l'horaire d'une prochaine programmation.

Jusqu'à la fin, le mardi 13 mars, 20h, «Apparences» nous maintient dans l'inconfort de la méconnaissance de l'autre et que dire lorsqu'une mère (Nicole Leblanc) découvre à travers le cahier que lui remet Nathalie (Geneviève Brouillette), qui était vraiment sa fille Manon (Myriam LeBlanc). Tentant d'élucider le mystère de l'amant de Québec, Nathalie rencontre le directeur de l'école, Martin Gélinas (Hugues Frenette), peut-être pourra-t-il faire la lumière sur certaines zones d'ombre.

À TVA: l'aventure tire à sa fin à «Star Académie» car, ce dimanche, 19h30, on assiste à la finale des garçons alors que celle des filles aura lieu le dimanche suivant (18 mars). Alors que Brigitte (Hélène Florent) revient au travail après avoir dû renoncer à poursuivre sa grossesse, Dominique (Maude Guérin), pour sa part, tente de se rapprocher de son père en lui proposant une partie de chasse. Quelle tournure prendra le «blind date» de Véronique (Julie Le Breton) organisé par Julia (Lorrah Cortesi) à «Toute la vérité III», le lundi 12 mars, 21h?

À TÉLÉ-QUÉBEC: si le réseau souterrain de Montréal considéré comme une ville sous la ville fascine les touristes par son aspect insolite, serons-nous ébahis à notre tour par les sous-sols de Florence, en Italie, repaire de nombreux secrets, témoins de l'époque tourmentée de la Renaissance italienne. «Pour l'Histoire / National Geographic - Florence, cité secrète», ce dimanche, 20h.

À RDI: à «109», on nous annonce que le jeu de société reprend ses droits. De plus en plus, les gens s'organisent des rencontres pour explorer de nouveaux jeux de société (il y en aurait autour de 500 dans le monde entier). On utilise aussi ce moyen pour du «ludodating» qui nous met en présence de différentes personnes qui laissent transparaître assez rapidement leurs traits de caractère par le jeu. L'ère de l'individualisme serait-elle à ses derniers balbutiements? «Franc-jeu», ce samedi 11h30 et 19h30. Le jeudi 15 mars, 20h, on aborde l'épineux sujet de «L'Autre Mari - L'usage thérapeutique de la marijuana». On évalue la position du Canada et de la Californie quant à la légalisation de l'herbe thérapeutique.

À TV5: le documentaire «Les bannis de l'école» suit quelques jeunes décrocheurs qui n'arrivaient pas à s'ajuster à la vie d'étudiant. Rapidement, ils sont confrontés à la solitude puisque les amis sont en cours, les parents au travail. Alors, ils tuent le temps comme ils peuvent. Des parents, souvent en charge monoparentale, avouent ne pas avoir été assez présents ou disciplinés. Il reste que le décrochage est un mystère mais une avenue s'ouvrirait dans la façon d'aborder les disciples de l'école buissonnière, le mercredi 14 mars, 20h.

À ÉVASION: si Anne Casabonne est si énergique, c'est qu'elle ingurgite beaucoup de protéines: elle aime la viande et en consomme plus que moins. À Québec, avec Anne-Marie Withenshaw, elle termine sa journée à «La Bête» où le bœuf est vieilli durant 45 jours avant de finir dans l'assiette, le vendredi 16 mars, 20h. Moment de grâce pour la comédienne.

À ZTÉLÉ: grand amateur de sport, Mario Jean, animateur de «On va s'coucher moins niaiseux», profite de cette prérogative pour visiter les coulisses d'un match des Alouettes. Il s'entretient avec quelques meneuses de claques, l'annonceur maison, Jacques Moreau, Luc Brodeur-Jourdain au sujet des tests d'urine et on apprend pourquoi on diffuse toujours une chanson de U2 en début de match, le vendredi 16 mars, 19h.

Sur le web

Le site officiel de la soirée des Jutra 2012

La soirée des Jutra 2012

Finalistes de la 14e soirée des Jutra

La soirée des Jutra 2012 Liste des finalistes par titre de film

Dossier 14e Soirée des Jutra :: Éléphant -- la mémoire du cinéma ...

Pierre Hébert Soirée des Jutra 2012 > Vithèque > Actualités

Les Rendez-vous et les Jutra s'unissent pour créer la Fondation ...

La Soirée des Jutra 2012 sera diffusée le dimanche 11 mars à ...

La soirée des Jutra 2012 Liste des finalistes par catégorie

LA SOIRÉE DES JUTRA 2012 - ACPAV - Association coopérative ...

Sylvie Moreau et Yves Pelletier célèbrent notre cinéma lors de la ...