NOUVELLES

Une enquête de 167 000 $ sur la langue des services de santé à Montréal

06/03/2012 06:29 EST | Actualisé 06/03/2012 06:29 EST
Getty

Afin de connaître la satisfaction de la clientèle à l’égard de la langue de dispensation des services de santé, l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal vient d’octroyer un contrat de 167 350 $ pour la réalisation d’une vaste enquête, a appris le Huffington Post Québec.

«C’est une première pour l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal», mentionne Frédéric Kuzminski de l’Agence.

Le mandat pour la réalisation de l’enquête a été donné à la firme Jolicoeur & Associés, une entreprise située à Montréal. «On vient de commencer le contrat», affirme pour sa part Jean-François Dion, de chez Jolicoeur & Associés, plutôt avares de commentaires.

Sondage téléphonique

Selon les informations obtenues, l’enquête sera réalisée sous forme de sondage téléphonique. Le but : savoir si les bénéficiaires des services de l’Agence de la santé réussissent à se faire servir dans leur langue d’usage.

Des données qui vont permettre, entre autres, d’adapter les services de l’Agence de la santé, explique M. Kuzminski. «On veut savoir si les gens réussissent à se faire comprendre, dit-il. L’enquête est destinée autant pour les francophones, anglophones que les allophones de l’Île de Montréal», précise-t-il.

Les données de l’enquête sont attendues pour l’automne 2012. Dans un premier temps, la firme aura à réaliser la cueillette d’informations. Pour ce qui est de l’analyse, elle sera effectuée pendant la période estivale, a laissé entendre Frédéric Kuzminski de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal.