NOUVELLES

Dwight Duncan accuse Jim Flaherty de préférer le sport à la santé

06/03/2012 02:17 EST | Actualisé 06/05/2012 05:12 EDT

TORONTO - Le ministre des Finances de l'Ontario, Dwight Duncan, accuse son homologue fédéral, Jim Flaherty, de négliger les soins de santé et l'éducation au profit de crédits d'impôts accordés aux grandes entreprises qui achètent des loges pour les matchs de hockey.

M. Duncan y est allé de ce reproche quand M. Flaherty a refusé d'abolir le crédit d'impôt accordé aux entreprises qui achètent des billets et des loges luxueuses lors d'événements sportifs.

La province, qui est sérieusement à court de fonds, dit qu'elle a besoin de l'aide du fédéral pour abolir ce crédit d'impôt, qui permet aux entreprises de déclarer jusqu'à 50 pour cent du coût de leur achat.

Mais les Sénateurs d'Ottawa — l'équipe de hockey qui représente la ville natale du premier ministre Dalton McGuinty — affirment que l'abolition de ce crédit d'impôt pourrait les mener à la faillite.

M. Flaherty a balayé la suggestion de M. Duncan du revers de la main, lundi, déclarant qu'il a des choses plus importantes à régler, et que l'Ontario a «de graves problèmes de dépenses» qu'elle doit corriger.

M. Duncan prétend plutôt que c'est une question de priorités, afin de permettre à la province de récupérer des millions de dollars dont elle a besoin pour financer les services publics. Clairement, a-t-il déclaré, le ministre Flaherty estime que les grandes entreprises qui achètent des loges sont plus importantes que l'éducation et la santé.

PLUS:pc