La présidentielle russe, une «parodie de démocratie» pour Mitt Romney

Publication: Mis à jour:
Mitt Romney a critiqué l'administration Obama pour avoir
Mitt Romney a critiqué l'administration Obama pour avoir "félicité" les Russes après les élections. (AP)

WASHINGTON, 5 mars 2012 (AFP) - L'élection russe, qui s'est traduite dimanche par le retour à la présidence de Vladimir Poutine, est une "parodie de démocratie", a estimé lundi Mitt Romney, le candidat à l'investiture républicaine pour la présidentielle américaine de novembre 2012.

"Le monde vient d'être témoin en Russie hier d'une parodie de démocratie", a estimé le candidat républicain lundi dans un communiqué.

M. Romney a en outre critiqué l'administration Obama pour avoir "félicité" les Russes après ces élections. Selon lui, Washington aurait dû au contraire "condamner la manipulation flagrante et les entraves aux médias qui ont marqué" ce scrutin.

M. Romney et ses concurrents Rick Santorum, Newt Gingrich et Ron Paul se livrent une bataille acharnée à la veille du "Super mardi" où une dizaine d'Etats doivent se prononcer pour désigner un candidat pour affronter le président sortant Barack Obama à l'élection du 6 novembre.

Sur le web

"Super primaires", le moment de vérité de Mitt Romney

Sarkozy, Poutine et Ahmadinejad ont un point commun

Russie: l'Occident entérine l'élection de Poutine

Russie : élections sous tension

Manifestations contre Poutine en Russie, critiques en Occident

Russie: l'élection qui ramène Poutine au Kremlin critiquée par l'OSCE