Procès du meurtre de Victoria Stafford: la Couronne présente ses arguments

Publication: Mis à jour:
MICHAEL RAFFERTY TORI STAFFORD
L'homme de 31 ans est accusé, au Palais de justice de London, du meurtre prémédité de la petite Victoria Stafford. (Photos PC) | CP/Globe And Mail

LONDON, Ont. - La Couronne n'a pas mis de gants blancs pour présenter aux jurés, lundi, les détails macabres entourant le meurtre de la petite Victoria Stafford, en Ontario.

Le procès de Michael Rafferty, âgé de 31 ans, a débuté près de trois ans après la disparition de la fillette, le 8 avril 2009, alors qu'elle rentrait chez elle après la sortie des classes à Woodstock. Son corps a été découvert trois mois plus tard. Michael Rafferty a plaidé non coupable aux accusations de meurtre prémédité, d'agression sexuelle causant des lésions et d'enlèvement. Terri-Lynne McClintic, aujourd'hui âgée de 21 ans, a déjà été reconnue coupable de meurtre prémédité dans le dossier.

Dans sa déclaration préliminaire, lundi après-midi, la Couronne a fait part aux jurés de son intention de présenter des preuves d'experts prouvant que l'enfant est morte après avoir été frappée plusieurs fois à la tête avec un marteau. Le procureur de la Couronne Kevin Gowdey a prévenu le jury que l'histoire serait difficile à entendre.

Victoria Stafford a été retrouvée nue, à l'exception de son t-shirt de Hannah Montana et des boucles d'oreille en papillons de sa mère, a appris le jury.

Le pathologiste a conclu qu'elle avait souffert de plusieurs coups, qui lui ont lacéré le foie et fracturé les côtes, des coups qui lui auraient été infligés avant que son crâne ne soit mortellement frappé, a raconté Me Gowdey.

Le procureur a ajouté que le jury ne devait pas tenter de déterminer qui avait asséné les coups, mais bien de déterminer si Michael Rafferty et McClintic étaient de connivence.

Le juge Thomas Heeney, de la Cour supérieure, avait donné ses instructions aux jurés lundi matin, avertissant les neuf femmes et trois hommes que les éléments de preuve qui leur seront soumis seraient considérés «par plusieurs comme crus et dérangeants».

Rafferty, qui portait un veston gris et un pull à rayures bleues, est demeuré coi pendant que le juge Heeney livrait ses premières instructions aux jurés.

Des membres de la famille, dont le père et la grand-mère de la victime, Rodney Stafford et Doreen Grainchen, se trouvaient aussi dans la salle d'audience.

Les jurés devraient être appelés, pendant le procès, à se rendre sur les lieux où le corps de Victoria Stafford avait été retrouvé. Par ailleurs, ils ont été prévenus que le procès devrait durer de deux mois et demi à trois mois, se prolongeant possiblement jusqu'en juin.

L'avocat de l'accusé, Dirk Derstine, a mentionné que les allégations dans cette affaire étaient certes horribles, mais il a soutenu qu'on devrait garder l'esprit ouvert jusqu'à ce que toute la preuve soit entendue.

Sur le web

Procès pour le meurtre de Victoria Stafford: l'accusé clame son ...

11 jurés choisis pour le procès du meurtre de Victoria Stafford ...

Meurtre de Victoria Stafford - TVA Nouvelles

Métro Montréal - Procès Victoria Stafford: le jury est choisi

Justice – Procès pour le meurtre de Victoria Stafford: l'accusé clame ...

Début du procès de Michael Thomas Rafferty | Faits divers et ...