NOUVELLES

Les appareils d'Air Canada ont décollé avec moins de sièges inoccupés en février

05/03/2012 09:02 EST | Actualisé 05/05/2012 05:12 EDT

TORONTO - Air Canada (TSX:AC.B) a vu ses appareils décoller avec moins de sièges inoccupés en février, par rapport à l'année dernière, contrairement à son rival WestJet (TSX:WJA) qui n'a pas connu autant de succès le mois dernier, période clé pour les étudiants collégiaux et universitaires en déplacement en raison de la semaine de relâche.

Le coefficient d'occupation — mesure de la capacité utilisée — d'Air Canada a été de 76,8 pour cent, contre 75,9 pour cent en février 2011.

Cette amélioration est survenue alors que le plus important transporteur au pays a vu son trafic réseau augmenter de 6,5 pour cent, en regard d'une augmentation de la capacité de 5,3 pour cent à l'échelle du réseau.

«Forts d'une augmentation du trafic de 10,7 pour cent sur les lignes transfrontalières, nous avons enregistré une hausse du trafic dans tous les marchés que nous desservons», a affirmé le président et chef de la direction d'Air Canada, Calin Rovinescu, par voie de communiqué.

WestJet, qui a augmenté sa capacité d'accueil par rapport à l'année dernière, a fait savoir lundi que son coefficient d'occupation avait baissé à 82,7 pour cent en février, contre 83,6 pour cent durant la même période un an auparavant.

«Nous sommes heureux de notre solide coefficient d'occupation de février, compte tenu de la hausse de la capacité, et nos réservations se portent bien», a indiqué le président et chef de la direction de la société aérienne de Calgary, Gregg Saretsky, également dans un communiqué.

De son côté, le transporteur régional torontois Porter a indiqué avoir enregistré un coefficient d'occupation sans précédent de 56,1 pour cent, soit 5,5 points de plus que celui de février 2011.

«Les résultats de février montrent une amélioration par rapport à l'an dernier dans toutes les catégories», a déclaré le président-directeur général de Porter, Robert Deluce.

«Les vols saisonniers à destination de Myrtle Beach ont commencé ce mois-ci et nous prévoyons une autre bonne année pour cette destination en forte demande», a-t-il ajouté.

PLUS:pc