NOUVELLES

Le Premier ministre algérien appelle à "la mobilisation" contre le terrorisme

04/03/2012 10:57 EST | Actualisé 04/05/2012 05:12 EDT

ALGIERS, Algeria - Le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia a appelé dimanche à "la mobilisation" contre le terrorisme, au lendemain de l'attentat-suicide qui a visé le groupement de gendarmerie à Tamanrasset (1.970km au sud d'Alger) et fait officiellement 23 blessés.

"Nous appelons à la mobilisation et à la vigilance de tous les citoyens pour faire face au terrorisme dont la lutte relève de la responsabilité de tous", a-t-il déclaré à la presse en marge de l'ouverture de la session parlementaire de printemps.

"Nous avons dit à plusieurs reprises que la lutte contre le terrorisme relève en premier lieu de la responsabilité des services de sécurité, mais son éradication reste la responsabilité de tous", a-t-il insisté en assurant que cette lutte "se poursuivra jusqu'à son éradication, que l'appellation du groupe terroriste soit Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPS) ou autre".

S'agissant de savoir si les auteurs de cet attentat étaient identifiés, le chef du gouvernement algérien s'est borné à dire que "ce sont des criminels que nous allons éliminer".

Interrogé sur certains articles évoquant dimanche le renforcement des frontières méridionales après l'attentat de Tamenrasset, M. Ouyahia a répondu sèchement que cette question n'était pas du ressort des médias et que "l'Algérie possède ses propres services de sécurité en charge de cette question".

Evoquant la situation sécuritaire en Algérie, Ahmed Ouyahia a assuré que cette dernière a enregistré "une nette amélioration", confirmant par ailleurs que le dispositif sécuritaire sera renforcé à l'occasion des élections législatives du 10 mai prochain. AP

xoao/mw

PLUS:pc