NOUVELLES

Incendie dans un dépôt d'armes à Brazzaville: au moins 206 morts

04/03/2012 06:02 EST | Actualisé 04/05/2012 05:12 EDT

REPUBLIC OF THE CONGO, Republic of the Congo - Au moins 206 morts étaient recensés dimanche à Brazzaville après la série d'explosions qui a secoué la capitale congolaise dans la matinée. Ces déflagrations ont été provoquées par un incendie dans un dépôt d'armes, selon les autorités.

Les explosions ont fait s'effondrer plusieurs bâtiments de la capitale, tandis que plus de 2.000 personnes ont fui leurs maisons. Dans la journée, au moins 136 corps avaient été transportés dans une morgue de la capitale congolaise tandis qu'un hôpital local dénombrait au moins 237 blessés. Une source hospitalière a fait état de 70 autres personnes décédées.

D'après un porte-parole de la présidence, Didier Boutsindi, plusieurs fidèles ont péri dans l'effondrement d'une église. "Nombre des fidèles sont prisonniers des décombres de l'église", a-t-il dit. "Plusieurs personnes décédées ont été sorties et je peux confirmer qu'il y a d'autres morts à l'intérieur".

Le souffle aurait été tellement fort que les portes des habitations se sont ouvertes brutalement au centre-ville, pourtant situé loin des quartiers d'où ont été entendues les détonations.

Pris de peur, plusieurs habitants ont fui les quartiers nord pour rejoindre le sud de la ville. Les explosions ont également été entendues à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo (RDC), située de l'autre côté du fleuve Congo. AP

mw/div/sb/pyr/v

PLUS:pc