NOUVELLES

Primaires républicaines: Mitt Romney triomphe aisément dans l'État de Washington

03/03/2012 10:59 EST | Actualisé 03/05/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Mitt Romney a signé une quatrième victoire consécutive sur ses adversaires dans la course à l'investiture républicaine, samedi soir, remportant sans conteste les caucus de l'État de Washington, docile prélude au «Super Mardi» du 6 mars et lors duquel les électeurs de dix États, de toutes les régions du pays, se prononceront en faveur de leur candidat préféré parmi les républicains.

Les résultats des caucus de 77 pour cent des comtés plaçaient l'ancien gouverneur du Massachussets en tête de course avec 36 pour cent des votes. Ron Paul occupait le deuxième rang avec 25 pour cent des appuis, comparativement à 24 pour cent pour Rick Santorum et 11 pour cent pour Newt Gingrich.

Le soutien de 40 délégués était en jeu, et on estime que cette victoire permettra à M. Romney d'ajouter au moins 12 délégués, comparativement à trois chacun pour MM. Paul et Santorum. Le reste des délégués sera réparti selon les résultats finaux.

Mitt Romney bénéficiait du soutien de 173 délégués en début de journée, selon les chiffres de l'Associated Press, qui incluent les représentants du parti qui participent à la sélection d'un nominé en votant, mais qui ne sont pas choisis lors des primaires ou des caucus.

Rick Santorum comptait 87 délégués, Newt Gingrich, 33, et Ron Paul, 20. Un candidat doit être appuyé par 1144 délégués afin de remporter la nomination au Congrès national républicain, qui aura lieu à Tampa cet été.

Si la course à l'investiture présidentielle accapare la majeure partie des discussions politiques aux États-Unis, elle a récemment cédé une partie de sa place à la controverse qui entoure les propos de l'animateur conservateur Rush Limbaugh, qui a qualifié une étudiante en droit de l'université Georgetown de «traînée» et de «prostituée» — une bavure que les rivaux républicains hésitent à commenter.

Sur son site Web, M. Limbaugh s'est excusé à la jeune femme, Sandra Fluke, qui s'était prononcée publiquement en faveur de la nécessité d'exiger de la plupart des compagnies d'assurance qu'elles incluent la contraception dans leurs couvertures.

Samedi, les candidats Romney, Santorum et Gingrich avaient choisi de faire campagne dans l'Ohio, le gros enjeu du «Super Mardi».

Moment-clé de la bataille des primaires, ce «Super Mardi» verra des scrutins organisés dans les États de l'Idaho, l'Alaska, la Géorgie, le Massachusetts, le Dakota du Nord, l'Ohio, l'Oklahoma, le Tennessee, le Vermont et la Virginie, pour un total de 419 délégués.

PLUS:pc