NOUVELLES

Les violentes tornades aux États-Unis ont fait 38 morts dans cinq États

03/03/2012 04:22 EST | Actualisé 02/05/2012 05:12 EDT

HENRYVILLE, États-Unis - Des secouristes ont arpenté les collines de l'État américain du Kentucky, tandis que des équipes d'urgence ont mené d'intenses recherches dans les maisons dévastées de plusieurs États, samedi, dans l'espoir de trouver des survivants des violents orages et tornades qui ont fait des dizaines de morts vendredi.

Au milieu du paysage désolant formé par les maisons détruites, les églises écroulées et les voitures écrasées, les histoires des survivants épatent et nourrissent l'espoir. Une fillette de deux ans a été retrouvée dans les décombres, seule mais en vie dans un champ près d'une maison de l'Indiana. Un couple a survécu, caché dans le sous-sol d'un restaurant dont le mur a été percuté par un autobus scolaire. Aussi, un pasteur est sorti vivant du sous-sol de son église, bien qu'il ait failli être enseveli par les débris.

Les tornades et le mauvais temps, pourtant prédits par les météorologues depuis des jours, ont fait au moins 38 victimes dans cinq États — 19 au Kentucky, 14 en Indiana, trois en Ohio, une en Alabama et une en Géorgie. En Ohio, le gouverneur John Kasich a déclaré l'état d'urgence.

Selon le Service météorologique national, les quatre tornades ayant frappé le Kentucky ont été les plus sévères dans cette région en 24 ans. En Indiana, une tornade de catégorie F4 sur l'échelle de Fujita — accompagnée de vents soufflant à 280 km/h — s'est abattue sur le village de Henryville et est demeurée au sol sur une distance supérieure à 80 km.

D'autres violentes tempêtes étaient anticipées, samedi, dans des secteurs du sud de la Géorgie et dans le nord de la Floride.

Le président américain Barack Obama a offert l'aide de l'Agence fédérale de gestion des urgences. Les soldats des divisions d'États, de la Garde nationale et des équipes d'urgence portent également main-forte aux résidants des comtés, isolés en raison des routes encombrées de débris et des tours de cellulaires effondrées. Le paysage est rempli de feuilles de métal, de mousse isolante, de voitures écrasées ou, même, de bornes-fontaines déplacées par les forts vents, rendant la circulation difficile.

Dans la petite ville agricole de West Liberty, dans l'est du Kentucky, tous les édifices ont été touchés par les tornades. Deux voitures de police blanches ont été récupérées et placées dans l'hôtel de ville, tandis que la majorité des bâtiments sont désormais difficiles à identifier.

Le révérend de l'Église méthodiste de West Liberty, Kenneth Jett, a dit s'être réfugié avec quatre autres personnes dans un tout petit espace du sous-sol de son église pendant que le bâtiment s'effondrait sous la force du vent.

Le pasteur et sa femme revenaient du presbytère lorsque celui-ci a allumé la télévision et constaté que la tempête approchait. M. Jett a alors crié à sa conjointe de se réfugier dans le sous-sol de l'église voisine, où deux membres de leur congrégation les ont rejoints. Pendant qu'ils dévalaient l'escalier, ils ont aperçu la tornade approcher.

«Il y a eu un bruit terrible», s'est rappelé la femme du pasteur, Jeanene Jett.

«Les fenêtres éclataient pendant que je courais dans l'escalier.»

Au total, plusieurs dizaines de tornades générées par de vastes systèmes orageux s'étendant du Golfe du Mexique à la région des Grands Lacs ont ravagé des États américains dans la seule journée de vendredi.

Dans l'Indiana, la localité d'Henryville, qui compte quelque 2000 habitants, a été pratiquement détruite, comme si elle avait été la cible d'un bombardement. Peu de constructions tiennent encore debout ou sont reconnaissables

«Tout est parti», s'est désolé un citoyen, Andy Bell. «C'était une belle ville. Et tout a disparu, vraiment disparu». La localité voisine de Marysville a également subi des dégâts comparables.

Les vues aériennes filmées par les hélicoptères des chaînes d'information montrent de nombreuses maisons aux toitures arrachées, entourées de débris. Lignes électriques, poteaux télégraphiques et arbres ont été brisés par centaines, tandis que de très nombreux véhicules ont été renversés. Des débris de toutes sortes bloquaient chaussées et axes routiers, entravant le travail des sauveteurs.

Ces nouvelles intempéries ont eu lieu deux jours après une précédente série de tornades qui ont tué 13 personnes dans le Midwest et le Sud des États-Unis.

PLUS:pc