NOUVELLES

Les Frères musulmans forment un parti politique en Libye

03/03/2012 05:37 EST | Actualisé 03/05/2012 05:12 EDT

TRIPOLI, Libye - Les Frères musulmans de Libye ont annoncé samedi avoir formé un parti politique après six décennies dans l'ombre du régime de Mouammar Kadhafi.

Le groupe islamiste a fait part de la création du Parti «Justice et développement» en l'absence de lois établissant un processus réglementé de création de partis politiques.

Le porte-parole des Frères musulmans, Mohamed Gaair, a indiqué que le groupe avait des représentants dans plus de 18 villes à travers le pays, et que plus de 1400 membres avaient assisté à la rencontre tenue vendredi à Tripoli pour officialiser la formation du parti politique.

Ceux-ci ont choisi Mohamed Sowan comme chef de parti. M. Sowan est originaire de la ville de Misrata, où ont eu lieu certains des plus vifs combats de la guerre civile qui a fait tomber le régime de Kadhafi, et est devenue depuis méfiante envers l'autorité du reste du pays.

M. Sowan a été gérant d'hôtel et a été un prisonnier politique sous le régime de Kadhafi pendant huit ans, jusqu'en 2006.

Selon M. Gaair, les Frères sont présents en Libye depuis 1949, mais plusieurs de ses chefs ont été emprisonnés sous Kadhafi ou exilés.

Plusieurs chefs rebelles d'avant-plan ayant combattu pour renverser Kadhafi ont été associés au mouvement, mais le groupe ne possède aucun responsable au sein du gouvernement de transition.

Les Frères sont désormais considérés comme étant le mouvement le mieux organisé en Libye pour obtenir un appui national. On retrouve, parmi ses partisans, de riches hommes d'affaires qui sont rentrés au pays après la fin de la guerre, mettant sur pied des groupes de la société civile et des fonds caritarifs à travers le pays ravagé par la guerre.

Au dire de M. Gaair, le groupe vise à établir une société juste et développée basée sur les valeurs religieuses.

En octobre, les dirigeants libyens appuyés par l'Occident ont annoncé que la loi islamique servirait de base pour le système juridique du pays.

PLUS:pc