NOUVELLES

France: le président Sarkozy exclut la possibilité d'accommoder les musulmans

03/03/2012 05:27 EST | Actualisé 03/05/2012 05:12 EDT

PARIS - Le président français Nicolas Sarkozy, en campagne pour sa réélection, a exclu la possibilité, samedi, que les musulmans puissent bénéficier d'un traitement spécial en ce qui a trait à la viande halal ou à l'ouverture des piscines publiques afin que les femmes puissent profiter d'horaires séparés.

M. Sarkozy a insisté sur l'importance de la civilisation française, en écho aux propos qu'il a tenus lors de la campagne présidentielle de 2007. Il avait alors créé le ministère de l'Identité nationale — une première dans l'histoire de la France —, un organisme controversé qu'il a éliminé par la suite.

La présence de musulmans et la question de l'immigration sont des thèmes récurrents dans la présente campagne présidentielle, et ils occupent de plus en plus de place dans les débats à mesure qu'approche le premier tour des élections, prévu le 22 avril prochain. Le dernier tour aura lieu le 6 mai.

Au dire de certains observateurs, M. Sarkozy tente de séduire les partisans de la candidate d'extrême-droite Marine Le Pen, qui est troisième dans les sondages, derrière le conservateur Nicolas Sarkozy et le meneur, le socialiste François Hollande. Mme Le Pen, qui a pris les rênes du parti fondé par son père, Jean-Marie Le Pen, travaille à défaire son parti de l'étiquette antisémite qui lui a été apposée. Elle critique toutefois sévèrement ce qu'elle qualifie de «profil de l'Islam» en France.

Environ cinq millions de musulmans résident en France, ce qui en fait la plus large communauté musulmane de l'Europe de l'Est. La dernière génération multiplie les demandes d'accommodements afin que la France s'ajuste à ses coutumes et sa religion.

Lors d'un rassemblement organisé samedi à Bordeaux, M. Sarkozy a déclaré que «le racisme et la xénophobie n'avaient pas leur place dans la république» et qu'il n'y avait «pas de place pour des piscines avec des heures d'ouverture pour les hommes et d'autres pour les femmes».

PLUS:pc