NOUVELLES

Des manifestants dénoncent une visite guidée sur le tueur en série Dahmer

03/03/2012 10:29 EST | Actualisé 03/05/2012 05:12 EDT

MILWAUKEE - La soeur de l'une des 17 victimes du tueur en série Jeffrey Dahmer a joint sa voix, samedi, à celle des manifestants qui s'opposent à une visite guidée des repaires de l'assassin, organisée à Milwaukee.

Janie Hagen a dit des organisateurs de cette visite qu'ils étaient «aussi diaboliques» que Dahmer.

Le frère de Mme Hagen, Richard Guerrero, est disparu en 1988, alors qu'il avait 25 ans. Il est l'un des premiers jeunes hommes que Dahmer a tués. Samedi, Mme Hagen a sévèrement critiqué la visite guidée, la qualifiant de tentative visant clairement à faire de l'argent en faisant de la mort de son frère un divertissement macabre.

Elle a déclaré que l'affaire «venait ouvrir plusieurs vieilles blessures et raviver de nombreux souvenirs douloureux». Elle a ajouté que «la douleur revenait», pendant qu'elle tenait une affiche qui désignait la compagnie Bam Media and Marketing de «sans-coeur».

La nouvelle visite guidée pédestre propose de découvrir les endroits où Dahmer a repéré ses victimes. L'activité a retenu l'attention au cours de la dernière semaine après que des dénonciations publiques eurent incité le site internet Groupon à retirer une promotion qui offrait des billets à un prix réduit. Bam Media a répliqué en assurant qu'il n'annulerait pas la visite, qu'il qualifie «d'exploration légitime de l'histoire criminelle».

Mme Hagen faisait partie de la vingtaine de manifestants qui ont suivi le premier groupe de quatre personnes à participer à la visite samedi. Les manifestants ont crié «Arrêtez la visite» et, de manière générale, se sont tenus à distance.

Le guide Nicholas Vollmann n'a pas été dissuadé de continuer son travail. Il a mené le groupe dans les rues de Milwaukee pendant environ une heure, s'arrêtant devant les édifices qui abritaient autrefois des bars gais, où Dahmer allait chercher ses victimes. Les yeux sur ses notes, M. Vollman a nommé les victimes que Dahmer avait rencontrées à chacun des endroits, a fourni les détails à propos de leur vie sexuelle et décrit la manière qu'avait choisi Dahmer pour les tuer et se débarrasser de leurs corps.

Il a ensuite admis sympathiser avec les manifestants, avant de préciser que les visites allaient probablement continuer d'avoir lieu.

«Les manifestations ne continueront probablement pas», a-t-il affirmé.

Jeffrey Dahmer était un employé d'une usine de chocolat. Il a passé des années à fréquenter les bars gais de Milwaukee. Il a été arrêté en 1991 et a admis avoir tué 17 jeunes hommes, dont certains ont été mutilés ou victimes de son cannibalisme. Il a été condamné à la prison à vie, mais est décédé derrière les barreaux après qu'un prisonnier l'eut battu à mort en 1994.

L'appartement dans lequel Dahmer gardait des parties des corps de ses victimes a été démoli. Le secteur où il a fait de nombreuses victimes se trouve désormais au centre d'un secteur revitalisé de Milwaukee, où les nouveaux restaurants et les bars remplacent les endroits où allait Dahmer.

PLUS:pc