NOUVELLES

Accord à l'amiable entre BP et des victimes de la marée noire aux Etats-Unis

03/03/2012 05:16 EST | Actualisé 03/05/2012 05:12 EDT

NEW ORLEANS - Le géant pétrolier BP a conclu un accord à l'amiable avec plus de 100.000 pêcheurs ayant perdu leur travail, employés de nettoyage tombés malade et autres victimes privées de la marée noire de 2010 dans le Golfe du Mexique, la pire qu'aient connue les Etats-Unis.

Cet arrangement trouvé vendredi soir ne prévoit pas de plafond pour l'indemnisation des victimes, mais la firme BP a estimé qu'elle devrait verser environ 7,8 milliards de dollars (5,9 milliards d'euros) aux plaignants. Cela en ferait l'un des plus importants accords à l'amiable jamais trouvé pour régler une class-action, une plainte collective.

BP doit encore faire face aux plaintes du gouvernement américain, des Etats du Golfe du Mexique et de ses partenaires dans le projet Deepwater Horizon.

Dans la nuit du 20 avril 2010, la plate-forme de haute-mer Deepwater Horizon appartenant à Transocean et située au large de la Louisiane avait été frappée par une explosion et un incendie lors d'un forage pour le compte du groupe britannique BP. Onze employés avaient été tués. L'installation avait fini par basculer dans la mer deux jours plus tard, endommageant le puits situé à 1.500m de profondeur. En 85 jours, près de 780 millions de litres de pétrole se sont déversés dans le golfe du Mexique, soit 19 fois plus que lors du naufrage du pétrolier "Exxon Valdez" au large de l'Alaska en 1989. AP

sb/v100

PLUS:pc