NOUVELLES

Un accident d'autocar près de Plessisville fait deux morts et plusieurs blessés

03/03/2012 10:15 EST | Actualisé 03/05/2012 05:12 EDT
Huffington Post Quebec

MONTRÉAL - Un homme et une femme sont décédés lors d'un accident d'autocar survenu samedi matin dans les Bois-Francs. En tout, 46 autres personnes ont été blessées lorsque l'autobus a fait une embardée sur la route 165, en Beauce.

La sortie de route, dont les circonstances précises sont inconnues, est survenue vers 8 h entre Plessisville et Saint-Ferdinand. L'autobus aurait raté une courbe sur une chaussée glissante, frappé un poteau et une clôture, et s'est renversé sur le coté. Aucun autre véhicule n'a été impliqué.

Les blessés ont été conduits dans deux hôpitaux de la région, 18 patients ont été dirigés à Thetford Mines et 28 accidentés à l'Hôtel-Dieu d'Arthabaska à Victoriaville. Ces personnes ont été traitées pour des fractures, des coupures, des ecchymoses et dans certains cas, pour chocs nerveux.

À Victoriaville, neuf médecins, deux anesthésistes, deux chirurgiens et un ORL ont été mobilisées.

Puisque les victimes sont des personnes âgées, le docteur André Nadeau, de l'Hôtel-Dieu d'Arthabaska, n'hésite pas à parler de traumatisme qui viendront certainement réduire leur mobilité pour quelques temps.

Au moins une personne a dû être transférée vers l'hôpital Enfant-Jésus de Québec.

Les cas les moins graves ont été dirigés vers Thetford Mines, où le directeur général adjoint du CSSSRT, André Fugère, a mentionné au Réseau des Appalaches que tous ses patients avaient été pris en charge rapidement. Des effectifs supplémentaires ont également été mis à contribution, notamment des médecins et du personnel infirmier. L’établissement a aussi fait appel à trois intervenants sociaux. Certains patients ont déjà obtenu leur congé. Le centre de santé fera un suivi dans les 48 prochaines heures.

La route 165 demeure fermée à la circulation pour une période indéterminée, entre Plessisville et Saint-Ferdinand.

Les passagers qui se trouvaient dans l'autobus nolisé de la compagnie beauceronne Autocars La Chaudière étaient partis de Saint-Georges-de-Beauce et se dirigeait vers Akwesasne apparemment dans un casino, près de Cornwall, en Ontario.

L'entreprise a précisé que le conducteur, un militaire retraité, avait un dossier de conduite «impeccable».

Autocars La Chaudière assure que son véhicule se trouvait en parfaite condition mécanique.

(Collaboration Jean-Hugo Savard, Passion Rock)

DES IMAGES, SUR LES LIEUX DE L'ACCIDENT:

Autocar renversé