NOUVELLES

Wally Buono est nommé l'entraîneur de l'année dans la Ligue canadienne

02/03/2012 01:43 EST | Actualisé 02/05/2012 05:12 EDT

TORONTO - Wally Buono, qui a guidé les Lions de la Colombie-Britannique à la conquête de la coupe Grey, a été nommé l'entraîneur de l'année dans la Ligue canadienne de football. Et malgré cela, Buono estime que les Lions peuvent être encore meilleurs sans lui.

Buono a remporté cet honneur haut la main vendredi, récoltant 45 des 56 votes des journalistes sportifs canadiens affectés à la couverture du football. Paul LaPolice, des Blue Bombers de Winnipeg, et Kavis Reed, des Eskimos d'Edmonton, furent les finalistes.

Buono a donc reçu le trophée Annis Stukus pour la quatrième fois en 22 ans de carrière comme entraîneur.

L'équipe de Buono avait entrepris la saison avec une fiche de 0-5 et a perdu six de ses sept premiers matchs avant de se ressaisir pour terminer à égalité avec les Eskimos et les Stampeders de Calgary au sommet de la ligue avec des dossiers identiques de 11-7.

Les Lions ont remporté le championnat de la section Ouest après avoir eu le meilleur dans leur série contre les Eskimos et les Stampeders. Ils ont ensuite vaincu les Eskimos 40-23 en finale de section.

Les Lions se sont assurés la coupe Grey en défaisant les Blue Bombers 34-23 au B.C. Place.

Une semaine plus tard, Buono a abandonné son poste d'entraîneur afin de se concentrer exclusivement sur ses fonctions de directeur général et vice-président des opérations football. Buono n'a pas eu à chercher bien loin pour trouver son successeur, puisqu'il a simplement promu le coordonnateur défensif des Lions Mike Benevides.

«Aujourd'hui, l'organisation pourrait être en meilleur état puisqu'il y a un entraîneur-chef qui peut s'occuper de tout, a expliqué Buono. Quand j'occupais cette fonction, j'accordais la majeure partie de mon énergie à mes tâches de directeur général, de recruteur, d'évaluateur du personnel, de négociateur de contrats et de responsable des affaires de l'équipe.

«Personnellement, je peux dire que la présence de Mike a été très, très bénéfique. Il prend en charge la majorité des choses, et donc de ce point de vue là deux têtes valent mieux qu'une.»

Cependant, Buono n'a pas été très démonstratif vendredi. Il a déclaré que le trophée irait dans son armoire à la maison dans une salle que sa femme a aménagée pour ses exploits au football. Buono a assuré qu'il ne passerait pas beaucoup de temps à admirer son dernier ajout à sa collection de trophées.

«Je ne suis pas très porté là-dessus, a-t-il dit. Ma femme a organisé quelque chose pour souligner mes accomplissements, mais c'est davantage pour elle.

«Je préfère les souvenirs, les liens qui ont été tissés. Je ne porte pas mes bagues de la Coupe Grey, je ne l'ai jamais fait. J'ai reçu une bague du commissaire, mais je ne la porte pas, et ça ne veut pas dire que je ne l'apprécie pas. Personnellement, les souvenirs et les émotions sont plus importantes.»

PLUS:pc