NOUVELLES

Une dispute au sujet de terres cultivables fait 30 blessés en Bolivie

02/03/2012 08:36 EST | Actualisé 02/05/2012 05:12 EDT

LA PAZ, Bolivie - Au moins 30 personnes ont été blessées en Bolivie lors d'une bagarre entre deux communautés au sujet de terres qui servent à cultiver du quinoa, une plante traditionnelle des Andes devenue très populaire sur le marché international, ont annoncé les autorités vendredi.

Le chef de la police de l'État d'Oruro, Ramon Sepulveda, a expliqué que les deux camps s'étaient affrontés avec des pierres et de la dynamite mercredi et jeudi.

Une commission gouvernementale a été dépêchée dans les deux communautés des hautes plaines, au sud de La Paz.

Les autorités affirment que la dispute est liée au réchauffement climatique parce que le quinoa peut maintenant être cultivé dans des zones autrefois sujettes à de fréquentes périodes de gel.

La Bolivie produit 46 pour cent du quinoa consommé dans le monde, dont le prix a presque triplé au cours des cinq dernières années.

PLUS:pc