NOUVELLES

Sears Canada annonce la fermeture de trois magasins de premier plan

02/03/2012 09:43 EST | Actualisé 02/05/2012 05:12 EDT

TORONTO - Sears Canada fermera les portes de trois de ses magasins dans des grandes villes canadiennes, une décision qui touchera 670 emplois et s'inscrit dans le cadre des efforts du détaillant pour renouer avec les profits.

Les trois magasins sont situés à Vancouver, Calgary et Ottawa, et ils fermeront leurs portes d'ici la fin octobre, a précisé Sears Canada. Un représentant de la société a indiqué que 670 postes seraient affectés, mais que ces employés étaient encouragés à postuler dans d'autres magasins de ces régions.

Le magasin de Vancouver compte environ 310 employés, tandis que ceux de Calgary et d'Ottawa en comptent 160 et 200 respectivement. Le détaillant va également examiner la possibilité d'ouvrir d'autres magasins dans les régions touchées. Un magasin de produits pour la maison doit déjà ouvrir ses portes à Ottawa en mai.

Sears Canada tente déjà depuis un certain temps de redonner de la vigueur à ses activités. La société a éliminé des emplois, désencombré ses magasins et posé d'autres gestes pour attirer davantage de consommateurs dans un marché très concurrentiel.

Au cours des derniers mois, l'entreprise a remercié environ 470 employés pour tenter de réduire ses coûts, en plus de fermer pratiquement tous les cafés installés dans ses magasins.

Plus tôt ce mois-ci, le détaillant a annoncé des réductions de prix pour plus de 5000 produits afin d'augmenter ses ventes.

La vente des trois magasins fait suite à une décision similaire prise par sa société mère américaine dans le but d'augmenter ses réserves d'argent.

Sears a précisé qu'elle revendrait l'espace locatif à Cadillac Fairview d'ici le 20 avril, à condition d'obtenir les approbations habituelles pour ces transactions. Les magasins fermés sont ceux du Vancouver Pacific Centre, du Calgary Chinook Centre et de l'Ottawa Rideau Centre.

Le magasin de Vancouver est le plus important des trois et s'étend sur huit étages. Cet emplacement, ainsi que celui du centre-ville d'Ottawa, étaient précédemment occupés par des magasins Eaton et ont été rouverts par Sears en 2000. L'emplacement de Calgary, quant à lui, est un magasin Sears depuis 1965 et est situé dans le centre commercial le plus rentable de la ville.

La décision de fermer des magasins est relativement surprenante, dans la mesure où l'entreprise avait affirmé au début décembre que cela n'était pas dans ses plans.

«Bien que nous n'ayons pas prévu fermer de magasins, la transaction relative à ces trois magasins représente pour la Société un avantage financier valable qui nous permettra de favoriser la croissance dans des secteurs à grand potentiel», a expliqué le président et chef de la direction Calvin McDonald par voie de communiqué.

«Nous investissons dans l'amélioration de nos magasins et faisons l'essai de nouveaux formats qui offriront aux Canadiens des façons intéressantes d'accéder aux produits et aux services de Sears. Il s'agit d'une occasion qui cadre bien avec la vision de Sears Canada et ses forces en tant que détaillant.»

Les emplacements commerciaux bientôt vacants pourraient représenter des cibles intéressantes pour des détaillants américains comme Target, qui prépare son entrée sur le marché canadien, ou d'autres qui gardent un oeil sur le secteur au nord de la frontière américaine.

L'action de Sears Canada (TSX:SCC) a pris vendredi 84 cents, soit 6,9 pour cent, pour clôturer à 13,04 $ à la Bourse de Toronto.

PLUS:pc