NOUVELLES

Libye: les deux parties du conflit ont commis des crimes de guerre, selon l'ONU

02/03/2012 07:41 EST | Actualisé 02/05/2012 05:12 EDT

GENÈVE - Dans un rapport publié vendredi, un comité d'experts de l'ONU affirme que les forces loyales à l'ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi et les forces de l'opposition ont toutes deux commis des crimes du guerre lors du conflit en Libye l'an dernier.

La Commission d'enquête sur la Libye mise sur pied par les Nations unies a conclu que «des crimes internationaux, et plus particulièrement des crimes contre l'humanité et des crimes de guerre, ont été commis par les forces de Kadhafi».

«Des meurtres, des disparitions forcées et des actes de torture ont été perpétrés dans le contexte d'attaques répandues ou systématiques contre une population civile», affirme le rapport.

Les abus contre les droits de la personne commis par les ex-rebelles se poursuivent, en particulier contre ceux perçus comme des partisans de l'ancien régime, ajoute le document.

La commission d'enquête, présidée par le juge canadien Philippe Kirsh, a été mise sur pied par le Conseil des droits de l'homme de l'ONU le 25 février 2011 pour enquêter sur les allégations de crimes graves commis en Libye pendant et après le conflit.

La commission s'est aussi penchée sur les allégations voulant que la campagne aérienne de l'OTAN ait causé la mort de civils, ainsi que sur les circonstances entourant la mort de Mouammar Kadhafi et de son fils Moutassim.

Les experts se disent incapables de tirer des conclusions sur ces deux questions par manque de preuves. Ils demandent des enquêtes plus approfondies, soulignant que le nouveau gouvernement libyen aura besoin d'une aide extérieure pour mener des enquêtes crédibles.

PLUS:pc