NOUVELLES

La Serbie se félicite d'avoir obtenu le statut de pays candidat à l'UE

02/03/2012 09:53 EST | Actualisé 02/05/2012 05:12 EDT

BELGRADE, Serbie - Le président serbe Boris Tadic s'est félicité, vendredi, de la décision des pays de l'Union européenne d'accorder à la Serbie le statut de pays candidat à l'adhésion à l'UE.

C'est une «grande réussite» et «un grand jour pour la Serbie», a commenté M. Tadic, dont le pays a été bombardé par l'OTAN en 1999 lors de la guerre du Kosovo.

Le président de l'Union européenne, Herman van Rompuy, a annoncé jeudi soir, à l'issue de la première journée d'un sommet européen à Bruxelles, que Belgrade avait désormais le statut de pays candidat à l'adhésion, «un résultat remarquable» après des années de guerre et d'isolement.

«J'espère que Belgrade continuera à encourager des relations de bons voisinage» dans les Balkans, a ajouté le président de l'UE.

Les ministres des Affaires étrangères des Vingt-Sept ont décidé de recommander d'octroyer à la Serbie le statut de candidat officiel après la conclusion, la semaine dernière, d'un accord clé entre Belgrade et son ancienne province du Kosovo.

Cet accord permettra au Kosovo de se représenter lui-même dans les conférences internationales, et précise également la manière dont les deux gouvernements géreront leur frontière commune.

La Serbie est prête à poursuivre les négociations avec le Kosovo, mais ne reconnaîtra «jamais» son indépendance proclamée en 2008, a souligné Boris Tadic vendredi.

La candidature à l'adhésion de la Serbie ne constitue qu'une première étape d'un long processus. Belgrade doit à présent attendre l'ouverture formelle des négociations d'adhésion, qui pourraient s'étaler sur plusieurs années.

PLUS:pc