NOUVELLES

Des tornades tuent au moins 20 personnes dans plusieurs États américains

02/03/2012 06:21 EST | Actualisé 02/05/2012 05:12 EDT

HENRYVILLE, États-Unis - De violentes tempêtes ont rasé vendredi des petites localités dans le sud de l'État de l'Indiana, transformant des secteurs résidentiels en amas de débris et causant des ravages si importants qu'il était difficile de savoir ce qui s'y trouvait auparavant.

Alors que la nuit tombait à Henryville, des résidants dépassés par les événements parcouraient les lieux, certains cherchant des proches, tandis que les secours tentaient de retrouver des survivants. Sans électricité, les seules lumières dans la ville provenaient des voitures se frayant un chemin dans les rues.

Les tempêtes frappant la côte du golfe du Mexique jusqu'aux Grands Lacs ont ravagé plusieurs localités, tuant moins 20 personnes vendredi, dont 14 dans l'État de l'Indiana.

Le système a arraché les toits des écoles et des maisons, démoli une caserne de pompiers, renversé des camions gros porteurs en plus d'endommager une prison à sécurité maximale. Il s'agissait d'une seconde frappe meurtrière de tornades à survenir cette semaine aux États-Unis.

Les autorités ont fait état de neuf morts dans le sud de l'Indiana, où Marysville a été complètement détruite, tandis que la localité de Henryville, tout près, a aussi subi d'importants dommages. On rapportait aussi des victimes dans le Kentucky, le Tennessee et l'Ohio.

Une vidéo tournée depuis l'hélicoptère d'une chaîne télévisée montrait des images d'Henryville, où plusieurs maisons avaient été endommagées, certaines n'ayant plus de toit à la suite du passage des tornades.

Des milliers d'élèves de plusieurs États avaient été renvoyés à la maison par mesure de précaution. Au Kentucky, plusieurs universités ont été fermées.

De lourds dommages ont été signalés dans le sud de l'Indiana, en Alabama et au Tennessee, deux jours après une série de tempêtes qui ont fait 13 morts dans le Midwest et le sud des États-Unis.

Une prison de sécurité maximale située près de Huntsville, dans l'Alabama, a notamment été endommagée par une probable tornade. Une partie du toit de l'établissement a été arraché, mais aucun des quelque 2100 détenus ne s'est échappé, selon les autorités.

PLUS:pc