NOUVELLES

Blessés à l'oeil, Scott Gomez et Aaron Palushaj n'affronteront pas les Leafs

02/03/2012 02:09 EST | Actualisé 02/05/2012 05:12 EDT

BROSSARD, Qc - Blessés à l'oeil pendant le match contre le Wild du Minnesota, Scott Gomez et Aaron Palushaj ne disputeront pas le match de samedi au Centre Bell contre les Maple Leafs de Toronto.

Ces deux attaquants du Canadien ont raté l'entraînement de vendredi à Brossard, tout comme deux vétérans déjà éclopés, Mathieu Darche et Travis Moen.

Seulement 15 joueurs, dont Andrei Markov, ont pris part à la séance qui n'a duré qu'un peu plus d'une demi-heure. Cinq joueurs ont eu droit à un congé thérapeutique, soit Carey Price, Josh Gorges, Raphael Diaz, Erik Cole et David Desharnais.

L'entraîneur du Tricolore, Randy Cunneyworth, a indiqué que Gomez et Palushaj devront tous deux subir des examens médicaux plus approfondis afin qu'on puisse déterminer la gravité de leur blessure respective, mais il a expliqué que leur état les force à l'inactivité totale pour l'instant.

«Une blessure à l'oeil, c'est toujours un peu plus inquiétant. Je ne crois pas qu'il y a d'échéancier pour leur retour en ce moment. Je sais juste qu'ils ne pourront pas jouer (samedi)», a indiqué Cunneyworth, qui a reconnu que le CH allait certainement obtenir du renfort de Hamilton.

Il a toutefois laissé entendre que les cinq joueurs ayant eu droit à un congé préventif devraient prendre part au match de samedi.

Cunneyworth a encore une fois reconnu qu'un joueur comme Cole est amoché depuis quelque temps, mais le pilote du club montréalais a affirmé qu'il était hors de question — aux yeux du no 72, surtout — qu'il rate des matchs.

«Son repos, c'était (vendredi), a dit Cunneyworth de Cole. C'est un guerrier, il est passé au travers bien des choses du genre, et c'est là un gage de sa détermination. On sait qu'il est amoché, comme le sont plusieurs autres joueurs à ce stade-ci de la saison — certains plus que d'autres. Mais une fois que l'heure du match sonne, ce sont des joueurs qui veulent continuer à jouer.»

Le pilote du CH a laissé entendre que Cole ne risque pas de subir une blessure plus grave, qui pourrait avoir un impact à long terme sur sa santé, même s'il continue de jouer en dépit de ses maux actuels.

«Les joueurs savent quels sont les risques, a noté Cunneyworth. Bien des joueurs, il faut les supplier de ne pas jouer quand ils sont amochés, et Erik est l'un de ceux-là. Évidemment, ils savent s'ils sont réellement prêts ou non, alors il faut leur donner le dernier droit de regard. Je leur suggère parfois qu'un repos leur ferait du bien, mais ils insistent.»

PLUS:pc