NOUVELLES

Au Moyen-Orient, seul un élu sur dix est une femme

02/03/2012 08:39 EST | Actualisé 02/05/2012 05:12 EDT

Le Printemps arabe n'aura pas donné plus de place aux femmes en politique, selon une étude de l'Union interparlementaire rendue publique vendredi.

L'étude, menée avec en collaboration avec l'Entité des Nations unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes, montre que seul un parlementaire sur dix est une femme au Moyen-Orient.

Au niveau international, environ un parlementaire sur cinq est une femme.

Le président de l'Union interparlementaire, Abdelwahad Radi, a affirmé que les femmes, qui ont été en première ligne des soulèvements dans les pays arabes, devraient aussi être des leaders dans les assemblées élues.

Au terme des récentes élections législatives en Égypte, le nombre de femmes parlementaires est passé de 12,7 pour cent à environ deux pour cent.

PLUS:pc