Huffpost Canada Quebec qc

Appels frauduleux: Élections Canada a reçu quelque 31 000 plaintes

Publication: Mis à jour:
APPELS FRAUDULEUX NPD COMPTES
Élections Canada a reçu un volume important de plaintes. (Photo AP) | Shutterstock

OTTAWA - Élections Canada a reçu quelque 31 000 plaintes au sujet des appels téléphoniques frauduleux qui ont été logés au cours de la dernière campagne électorale.

En rendant ce nombre public vendredi matin, Élections Canada a confirmé que le bureau du Commissaire aux élections fédérales a ouvert une enquête.

La semaine dernière, des médias ont révélé que l'organisme enquêtait sur au moins une affaire d'appels trompeurs, à Guelph, en Ontario.

Des électeurs de ce comté se sont plaints d'avoir été appelés par des personnes se présentant, faussement, comme des employés d'Élections Canada, les dirigeant vers une mauvaise adresse le jour du vote. Empêcher un citoyen de voter est un acte illégal.

Depuis que l'existence de l'enquête sur Guelph est connue, les partis d'opposition encouragent les électeurs qui auraient été victimes du même stratagème dans d'autres comtés à porter plainte. Ils semblent avoir été entendus.

La sortie publique d'Élections Canada, événement rare, a bien sûr alimenté les attaques de l'opposition à la période des questions matinale de vendredi.

«Toute la semaine, les conservateurs ont nié leur implication dans les appels frauduleux. (...) On veut la vérité. Quand aura-t-on la vérité?», a réclamé le néo-démocrate Joe Comartin.

Les conservateurs ont répété encore qu'ils n'ont rien à se reprocher.

«Nous avons dirigé une campagne de façon éthique et honnête. Et nous sommes tout à fait prêts à coopérer avec Élections Canada», s'est contenté de répéter à plusieurs reprises le député Pierre Poilièvre, chargé de défendre, en français, son parti. Pour sa part, son collègue Dean Del Mastro qui intercepte les attaques en anglais, a repris son mantra d'il y a deux jours: «C'est de la diffamation, sans fondements.»

«Quoi que les conservateurs disent (...), quelque chose s'est passée aux dernières élections», a maintenu le chef libéral par intérim Bob Rae. «Trente et un mille plaintes, c'est extraordinaire!», s'est-il exclamé en point de presse, à l'extérieur des Communes.

Sa collègue néo-démocrate, Nycole Turmel, elle, a menacé de réclamer une enquête publique, un pas déjà franchi par les libéraux, le Bloc québécois et par le Parti vert.

«Si le premier ministre (...) continue de se moquer des allégations dont son parti fait l’objet, s’il continue de refuser d’enquêter sur son parti et de remettre tous les documents pertinents, nous n’aurons plus le choix de demander une enquête publique», a déclaré Mme Turmel dans un communiqué.

Le député néo-démocrate Pat Martin, lui, craint que le mal ne soit déjà fait.

«Nous avons un taux de participation de seulement 60 pour cent aux élections. Cette affaire alimente le cynisme d'un électorat déjà blasé. C'est ça le vrai dommage. Ce n'est même pas à propos de l'avantage qu'un parti politique aurait pu en tirer. Ils ont peut être endommagé de façon permanente l'intégrité de nos institutions électorales. Et c'est ça qui est impardonnable», a-t-il dit en sortant de la période des questions des Communes, au bout d'une semaine particulièrement houleuse.

Pour ce qui est de la capacité d'enquêter d'Élections Canada, l'organisme tente de rassurer ceux qui croient qu'il n'a pas les ressources nécessaires pour faire face à des dizaines de milliers de plaintes. À l'élection de 2008, il y avait eu enquête sur près de 1400 plaintes, un record, les élections précédentes n'ayant rapporté qu'entre 300 et 400 plaintes. Mais maintenant, l'organisme se penche sur au moins 31 000 cas.

«Le Commissaire aux élections fédérales a l'autorité, durant des périodes de haut achalandage, de contracter des ressources additionnelles ou de demander l'aide et l'expertise d'autres agences, comme la GRC», peut-on lire dans son communiqué de presse.

Élections Canada déposera un rapport au Parlement une fois que l'investigation sera bouclée.

Sur le web

Appels frauduleux - Huffington Post Canada

Information sur la politique!: Appels frauduleux - Harper ridiculise les ...

Faux appels le jour des élections: les conservateurs nient | Philippe ...

Faux appels: un cellulaire a été utilisé (PC) - Blogue Info -

Le système électoral canadien

Menace pour la démocratie

Appels frauduleux - L'opposition songe à la reprise d'élections

Information sur la politique!: APPELS FRAUDULEUX Des histoires ...