NOUVELLES

Violents combats entre l'armée et les rebelles touaregs dans le nord du Mali

01/03/2012 01:21 EST | Actualisé 01/05/2012 05:12 EDT

BAMAKO, Mali - De violents combats ont opposé l'armée malienne à des rebelles touaregs dans la région de Tessalit, dans le nord du Mali, a rapporté jeudi un responsable des forces armées maliennes.

Les combats ont eu lieu mercredi alors que des soldats tentaient de rejoindre la ville de Tessalit, encerclée par les rebelles, a précisé le colonel Idrissa Traoré, qui n'a pas donné de bilan. Il n'a pas non plus confirmé que les troupes envoyées en renfort avaient atteint le camp militaire de la ville.

Les rebelles touaregs affirment que les soldats n'ont pas réussi à atteindre Tessalit. «Nos forces ont réussi à séparer les contingents en route vers Tessalit et les ont contraint à battre en retraite», a déclaré leur porte-parole, Moussa Ag Assarid, dans un entretien téléphonique avec l'Associated Press.

Il a affirmé que les rebelles n'avaient subi aucune perte durant les combats, et avaient tué un certain nombre de soldats. «Il est très possible qu'il y ait de nouveaux combats bientôt», a ajouté Moussa Ag Assarid.

L'armée tente d'acheminer des renforts à Tessalit depuis que les Touaregs ont commencé à lancer des attaques dans le nord du pays à la mi-janvier. Cette ville est jugée stratégique, sa base militaire étant l'une des plus grandes de la région.

L'ambassade des États-Unis à Bamako a confirmé jeudi qu'un avion militaire américain avait largué des vivres à la population de Tessalit le 14 février.

«Nous avons largué de la nourriture pour une population d'environ 2000 personnes qui étaient en détresse», a expliqué Megan Larson-Kone, de l'ambassade américaine. «Il y avait assez de nourriture pour subvenir aux besoins pendant au moins plusieurs jours.»

Depuis le mois de janvier, des dizaines de soldats et de rebelles ont été tués dans les combats, qui ont également fait plus de 100 000 déplacés, selon les Nations unies.

Les rebelles touaregs du Mouvement national pour la libération de l'Azawad réclament l'indépendance du nord du Mali. Les touaregs se sont soulevés plusieurs fois contre le gouvernement central depuis que le Mali, une ancienne colonie française, a accédé à l'indépendance en 1960.

PLUS:pc