NOUVELLES

Vie privée: le réseau social Nexopia viole la loi, dit la commissaire

01/03/2012 02:10 EST | Actualisé 01/05/2012 05:12 EDT

OTTAWA - La commissaire à la protection de la vie privée du Canada soutient qu'un populaire réseau social destiné aux jeunes viole la loi canadienne sur la protection des renseignements personnels.

Le bureau de Jennifer Stoddart a formulé 24 recommandations que le réseau social devrait suivre afin de se conformer aux diverses dispositions de la loi.

Le réseau Nexopia, dont les bureaux sont situés à Edmonton, a été fondé en 2003 et compte quelque 1,6 million d'adhérents. Environ la moitié d'entre eux sont de l'Alberta et de la Colombie-Britannique.

La commissaire estime que les paramètres de confidentialité par défaut sont inadéquats.

L'enquête menée par son bureau a également permis de déterminer que les renseignements personnels sont conservés indéfiniment, même si l'utilisateur supprime son compte.

Mme Stoddart écrit que Nexopia s'est engagé à suivre la plupart de ses recommandations, mais que certaines questions importantes ne sont pas encore résolues.

Cette enquête est la première menée par le bureau de la commissaire sur un réseau social destiné spécifiquement aux jeunes.

PLUS:pc