NOUVELLES

Une sculpture de bronze de l'artiste Bill Reid, volée en 1995, a été retrouvée

01/03/2012 07:59 EST | Actualisé 01/05/2012 05:12 EDT

OTTAWA - L'orque sculptée dans le bronze par le renommé artiste canadien Bill Reid, volé il y a plus de quinze ans dans un parc d'Ottawa, a été retrouvée.

La pièce d'une valeur de 500 000 $ était exposée, jeudi, dans les bureaux de la Commission de la capitale nationale (CCN) à Ottawa, où elle demeurera jusqu'à ce qu'un nouvel emplacement lui soit désigné. Cette commission est chargée de l'embellissement de la capitale canadienne.

À l'instar de plusieurs autres personnes à Ottawa, une employée de la CCN, Lorraine Pierce-Hull, ne croyait pas revoir un jour l'oeuvre d'art dérobée en 1995, jusqu'à ce qu'elle reçoive un coup de fil de la police municipale.

L'exposition de la sculpture jeudi mettait ainsi un terme à six ans de saga pour retracer l'orque.

Le processus menant à la découverte de l'oeuvre avait commencé en septembre dernier, lorsqu'un évaluateur d'art de la maison d'enchères Heffel, Andrew Gibbs, a reçu un téléphone anonyme. La personne au bout du fil lui avait affirmé détenir la pièce de Bill Reid, mais M. Gibbs ne s'était pas enthousiasmé pour autant.

Les principales oeuvres du célèbre artiste haïda sont exposées devant l'ambassade canadienne à Washington, de même qu'à l'aéroport international et à l'aquarium de Vancouver. Mais M. Reid a aussi créé de minuscules pièces de quelques centimètres de hauteur seulement, et M. Gibbs était sceptique quant à la valeur réelle de l'oeuvre en question.

Après s'être assuré de la taille de l'oeuvre, qui fait environ quatre pieds, l'expert a conclu qu'il s'agissait soit d'une pièce d'une très grande valeur, soit d'une copie. Il a demandé à son interlocuteur de lui faire parvenir des photos pour prouver ses propos, qui ne lui sont parvenues que trois mois plus tard, en décembre.

L'enveloppe contenant les clichés, qui n'avait pas été identifiée, avait été glissée sous la porte de son bureau. M. Gibbs a déclaré n'avoir eu aucun doute en voyant les photos qu'il s'agissait bel et bien d'une sculpture valant un demi-million de dollars. Il a par la suite contacté les autorités pour leur indiquer qu'il croyait avoir retracé la Killer Whale de M. Reid.

La police d'Ottawa a refusé de donner des détails sur l'identité de la personne qui détenait la sculpture, pas plus que sur la façon dont les autorités ont pu mettre la main sur l'oeuvre.

PLUS:pc